25e année des relations diplomatiques: Kazakhstan-Turquie

Etude de Cemil Dogac Ipek, chercheur en Relations internationales à l’université Ataturk...

25e année des relations diplomatiques: Kazakhstan-Turquie

             Le 2 mars 2017 était le 25e anniversaire des relations diplomatiques entre le Kazakhstan et la Turquie. Dans notre programme de cette semaine, nous allons analyser la situation précédente, actuelle et future des relations entre les deux pays.

             La semaine précédente, le 2 mars était l’anniversaire des relations diplomatiques entre le Kazakhstan et la Turquie. Seulement quelques minutes plus tard, la République de Turquie a été le premier pays à reconnaître l’indépendance du Kazakhstan. Les fondements des relations et de la coopération dans divers domaines entre la Turquie et le Kazakhstan ont été jetés avec la signature d’un grand nombre d’accords et de protocoles entre les deux pays après que le Kazakhstan ait acquis son indépendance. Le Kazakhstan est devenu l’un des plus importants partenaires politiques et économiques de la Turquie en Eurasie grâce au niveau atteint dans les relations politiques entre les deux pays. Nous constatons en particulier ces derniers temps, que les relations turco-kazakhes sont très actives. Cette situation est due au rôle plus actif endossé par le Kazakhstan dans la politique extérieure, ainsi qu’à l’élection de ce dernier comme membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies. Les organisations internationales telles que le Conseil Turc dont le siège se trouve à Istanbul, l’Assemblée parlementaire des pays turcophones dont le siège se trouve en Azerbaïdjan, l’Académie international turc dont le siège est au Kazakhstan et TURKSOY dont le siège est en Turquie, consolident, dans un cadre institutionnel, les relations entre les pays membres dans le domaine culturel et politique. Les relations turco-kazakhes ont des dimensions économiques mais comprennent également les activités dans ces institutions. Les relations entre les deux pays devraient à l’avenir se focaliser dans le domaine de l’éducation. L’ouverture d’un campus universitaire dans les villes d’Almaty et Astana, par l’Université turco-kazakhe Ahmet Yesevi devrait en particulier contribuer à attirer au sein de ce campus les bons étudiants.

             Le chef d’Etat kazakh Noursoultan Nazarbaïev a une grande importance aux yeux de la République turque. La Turquie qui suit avec appréciation les travaux intenses qu’il a réalisés afin d’assurer la coopération entre les Etats Turcs, qualifie Nousoultan Nazabaïev de ‘Doyen du monde turc’ et de ’leader sage du monde turc’. Une statue de Nazarbaïev a été érigée à Ankara. Cela représente l’exemple concret du respect de la Nation Turque au ‘Doyen du monde turc’.

             Les objectifs de la Turquie et du Kazakhstan dans les problèmes régionaux et internationaux sont les mêmes. Leurs approches au sein des institutions internationales, sont les mêmes. Le statut entre les deux pays a été déterminé avec ‘l’accord de partenariat stratégique’ signé lors de la visite en Turquie de Nazarbaïev en 2009. Par conséquent, les relations entre les deux pays qui étaient fraternelles, ont haussé au niveau de ‘Partenariat Stratégique’.

             Le Kazakhstan est un pont terrestre naturel entre l’Orient et l’Occident de par sa position géographique en Eurasie. En l’espace de 25 ans, le revenu national brut par habitant s’est élevé de 700 à 13 600 dollars au Kazakhstan. Le Kazakhstan qui possède 1225 variétés de minéraux et 493 gisements de mines sur ses terres, est classé 12e pays mondial en matière de réserves de gaz naturel et 13e pays mondial en matière de réserves de pétrole.

             La Turquie et le Kazakhstan ont des relations militaires très étroites et une coopération dans les technologies de défense. La Turquie assure de grandes aides au sujet de la formation d’un cadre d’officiers pour les Forces armées kazakhes. Les entreprises prééminentes dans le domaine de l’industrie de la Défense en Turquie, travaillent pour le développement de l’industrie de défense du Kazakhstan. L’ouverture il y a quelques années de l’usine ‘Aselsan-Kazakhstan’, est également une importante démarche entreprise dans le domaine militaire.

             Les relations commerciales entre la Turquie et le Kazakhstan qui étaient de l’ordre de quelques millions de dollars au départ, ont atteint actuellement un volume commercial de 4 milliards de dollars. Bien entendu, ce n’est pas suffisant. Le premier objectif des deux pays est d’élever ce volume commercial à la barre des 10 milliards de dollars. L’un des plus grands obstacles qui se dresse devant cet objectif, est le fait qu’il n’y ait pas de routes terrestres directes reliant les deux pays du point de vue logistique. Lorsque les routes alternatives et les idées projetées pour surmonter ce problème seront réalisées, les relations commerciales entre les deux pays se développeront davantage.

             En conclusion, Le Kazakhstan et la Turquie sont deux pays distincts mais une seule Nation. A ce niveau, c’est une grande chance du point de vue du monde turc et des deux pays que Recep Tayyip Erdogan et Noursoultan Nazarbaïev aient maintenu le cours des relations historiques. Le fait qu’Erdogan mais aussi Nazarbaïev soient des leaders issus du peuple et qu’ils sachent de près les difficultés de la population, a en grande partie joué un rôle important dans l’interprétation correcte des besoins et attentes du monde turc, et dans la résolution efficace des problèmes.

             La puissance de l’amitié entre la Turquie et le Kazakhstan provient des liens culturels et historiques qu’ils ont en commun. Lorsque nous pensons à l’histoire turque qui date de milliers d’années, 25 ans est un très bref laps de temps. Toutefois, les deux pays ont signé de grandes réussites durant ces 25 années. Dans la base des intérêts et du respect mutuels, les relations entre les deux pays se renforceront davantage dans la période à venir.



SUR LE MEME SUJET