L’Irak réduira sa production pétrolière de 139.000 barils par jour

L'Opep et ses alliés menés par la Russie vont abaisser leur production d'1,2 million de barils par jour pour les six prochains mois

L’Irak réduira sa production pétrolière de 139.000 barils par jour

L’Irak réduira sa production pétrolière journalière de 139.000 barils dans le cadre de la décision concernant la réduction de la production pétrolière des pays membres et non-membres de l’OPEP, selon un communiqué du ministre irakien du Pétrole, Samir Gazban.

L'Opep et ses alliés menés par la Russie vont abaisser leur production d'1,2 million de barils par jour pour les six prochains mois, selon les termes d'un accord scellé vendredi qui a redonné des couleurs au cours du pétrole.

Cet objectif, attendu fébrilement par les marchés, sera réparti à hauteur de 800.000 barils quotidiens pour les quatorze pays de l'Opep et de 400.000 pour ses dix partenaires dont la Russie, a précisé l'organisation lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à son siège de Vienne.

L’Arabie saoudite avait annoncé qu’elle réduira sa production pétrolière de 500.000 barils par jour et la Russie de 228.000 barils par jour dans le sens de la décision de réduction de la production pétrolière journalière de l’OPEC et des pays producteurs non-membres de l’organisation.

 

Avec l'AFP



SUR LE MEME SUJET