En difficulté dans l’affaire Khashoggi, Riyad paie 100 M $ aux USA, destinés à l’YPG/PKK (NYT)

L’Arabie saoudite a payé 100 millions de dollars de plus aux Etats-Unis afin d’être utilisés dans les zones occupées par l’organisation terroriste et séparatiste YPG/PKK en Syrie.

En difficulté dans l’affaire Khashoggi, Riyad paie 100 M $ aux USA, destinés à l’YPG/PKK (NYT)

L’Arabie saoudite a payé 100 millions de dollars de plus aux Etats-Unis afin d’être utilisés dans les zones occupées par l’organisation terroriste et séparatiste YPG/PKK en Syrie.

Selon un article du journal New York Times, l’administration saoudienne qui connait des jours difficile en raison de la disparition du journaliste Jamal Khashoggi, a viré 100 millions de dollars sur les comptes du gouvernement américain au cours de la visite hier à Riyad du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.

Même si l’administration Trump réclamait ce soutien financier depuis longtemps, il est intéressant qu’il soit fait lors de la visite de Pompeo portant sur la disparition le 2 octobre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi dans le Consulat saoudien d’Istanbul.

« Le timing n’est absolument pas un hasard » affirme un responsable américain influent dans la politique américaine en Syrie et demandant l’anonymat.

Le journal donne aussi place aux déclarations de l’émissaire spécial de Trump dans la lutte contre DAESH, Brett McGurk.

McGurk a rejeté l’assertion selon laquelle le paiement est lié à la visite de Pompeo.

McGurk a avancé que les Saoudiens avaient promis cette aide en août, défendant que le paiement était prévu en automne.

Le ministre d’Etat de l’Arabie saoudite, Samir al-Sabhan avait visité en octobre 2017, Rakka, Aïn Issa et certains villages occupés par l’organisation terroriste et séparatiste YPG/PKK, en compagnie de responsables américains.

A l’issue de la visite, Riyad avait fait une aide de 100 millions de dollars pour la reconstruction de Rakka qui  quasi-totalement été détruit au cours des attaques des Etats-Unis et de l’YPG/PKK contre DAESH.



SUR LE MEME SUJET