Lavrov: "Un corridor humanitaire sera mis en place pour les civils à Idlib"

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré lors d’une conférence de presse conjointe tenue avec son homologue allemand, Heiko Maas, à Berlin, qu’un corridor humanitaire sera mis en place pour les civils à Idlib

Lavrov: "Un corridor humanitaire sera mis en place pour les civils à Idlib"

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré lors d’une conférence de presse conjointe tenue avec son homologue allemand, Heiko Maas, à Berlin, qu’un corridor humanitaire sera mis en place pour les civils à Idlib.

Il a rappelé que des pourparlers n’avaient pas eu lieu pour une entente et pour la formation d’un corridor humanitaire lors de l’opération menée dans le passé à Mossoul et Raqqa par la coalition dirigée par les Etats-Unis. "Une catastrophe humanitaire s’était alors produite à Raqqa mais pour quelque raison que ce soit, personne n’en parle" a-t-il lancé. 

Il a ajouté que de telles mesures ont été prises pour Idlib et que le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan s’entretiendront la semaine prochaine sur la situation à Idlib.

Le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, a, pour sa part, appelé la Russie à prévenir une attaque à Idlib.

« Une attaque d’envergure du régime syrien à Idlib risque de provoquer des conséquences catastrophiques pour des millions de personnes » a-t-il déclaré.

Il a également demandé à Moscou de persuader Damas de ne pas avoir recours aux armes chimiques.



SUR LE MEME SUJET