• VIDEOS

Khan Al-Ahmar: 3 Palestiniens et 1 activiste français arrêtés par l’armée israélienne

Lors d’une manifestation contre la décision israélienne de démolir le village de Khan Al-Ahmar à l’Est de Jérusalem occupé

Khan Al-Ahmar: 3 Palestiniens et 1 activiste français arrêtés par l’armée israélienne

L’armée israélienne a arrêté vendredi, trois Palestiniens et un activiste solidaire français lors d’une manifestation contre la décision israélienne de démolir le village de Khan Al-Ahmar à l’Est de Jérusalem.

Le photoreporter d’Anadolu a indiqué qu'une unité militaire israélienne a attaqué des dizaines d’activistes sur une route près de Khan Al-Ahmar. L’armée israélienne a battu et arrêté trois Palestiniens ainsi qu’un activiste solidaire français.

Les soldats israéliens ont battu les manifestants, a noté la même source.

Plus tôt dans la matinée, un bulldozer de l'armée israélienne a fermé des routes menant au village de Khan al-Ahmar, avec des monticules de terre.

Depuis une semaine, des dizaines de Palestiniens et d’activistes solidaires étrangers se rassemblent à Khan al-Ahmar pour tenter d’empêcher sa démolition.

Le 5 septembre courant, la Cour suprême israélienne a décidé de démolir et d’évacuer le village de Khan al-Ahmar.

La Partie palestinienne rapporte que la démolition de Khan Al-Ahmar "montre la détermination d'Israël à tenter d’isoler Jérusalem, à démembrer la Cisjordanie, et à prolonger son occupation militaire".

La population bédouine de Khan Al-Ahmar est originaire du désert du Neguev. Elle s'était installée aux environs de Jérusalem en 1953, après avoir été déplacée de force par les autorités israéliennes.

Khan Al-Ahmar est entouré de plusieurs colonies israéliennes et se trouve sur le territoire ciblé par les autorités israéliennes pour la mise en œuvre de son projet de colonisation, E1.

AA



SUR LE MEME SUJET