Rapport de l'ONU: Déplacements sans précédent en Syrie depuis le début 2018

C'est ce qui ressort d'un rapport publié par la Commission internationale indépendante pour enquêter sur la Syrie, sur la situation des droits de l'Homme dans le pays entre janvier et juillet 2018.

Rapport de l'ONU: Déplacements sans précédent en Syrie depuis le début 2018

Une commission relevant de l'Organisation des Nations-Unies a dévoilé, mercredi, que le déplacement des populations enregistré en Syrie, en guerre depuis 2011, a atteint un niveau sans précédent depuis le début de l'année courante.

C'est ce qui ressort d'un rapport publié par la Commission internationale indépendante pour enquêter sur la Syrie, sur la situation des droits de l'Homme dans le pays entre janvier et juillet 2018.

Le rapport affirme que plus d'un million de personnes, dont des enfants, ont été déplacées à cause des attaques menées par le Régime de Bachar al-Assad sur les régions contrôlées par l'opposition armée et les organisations terroristes au cours des 6 premiers mois de l'année courante.

Il explique que la plupart de ces civils déplacés de force de leurs foyers sont maintenant obligés de vivre dans des conditions déplorables.

La Commission internationale indépendante sur l'enquête sur la Syrie a mis en garde contre la possibilité de répéter cette situation dans la province d'Idleb, dans le nord-ouest du pays, si les négociations échouaient.

Le rapport met en exergue la situation humanitaire à Alep, au nord de Homs et dans le Rif de Damas, de Deraa et d'Idleb qui ont été soumises à des attaques intensives du Régime jusqu'à la mi-juin.

Il note que les crimes de guerre commis dans la plupart des affrontements dans les zones mentionnées, ayant eu lieu au premier semestre, ciblaient des sites protégés et en utilisant les armes prohibées.

AA


Mots-clés: assad , onu , déplacement , syrie , idlib

SUR LE MEME SUJET