Roudeina : "La protection de Jérusalem est plus importante que les relations avec les Etats-Unis"

Le porte-parole du chef d’Etat palestinien, Nabil Abou Roudeina, a affirmé que la protection de Jérusalem est plus importante que les relations avec les Etats-Unis

Roudeina : "La protection de Jérusalem est plus importante que les relations avec les Etats-Unis"

Le porte-parole du chef d’Etat palestinien, Nabil Abou Roudeina, a affirmé que la protection de Jérusalem est plus importante que les relations avec les Etats-Unis.

Faisant des déclarations à Ramallah, Roudeina a fait savoir que la fermeture du bureau de l’OLP, Organisation de Libération de la Palestine, à Washington n’allait rien changer dans leur position concernant leur attachement à la protection des lieux sacrés des musulmans et chrétiens ainsi qu’aux résolutions internationales.

Dans un communiqué Hanan Achrawi, membre de l’Organisation de Libération de la Palestine, a pour sa part, affirmé que cette décision des Etats-Unis est inacceptable et la qualifiée de ‘chantage politique’.

« Les autorités de l’administration américaine, responsable de ce chantage immorale faite ouvertement, visent à punir le peuple palestinien victime de l’occupation des soldats israéliens sans scrupules » a-t-elle martelé dans sa déclaration.

Précisant qu’il était temps de comprendre que le peuple palestinien ne se rendra pas, Achrawi a souligné qu’ils ne se soumettraient pas aux chantages, décisions partiales et pressions des Etats-Unis qui visent à punir collectivement la population et les responsables palestiniens.

Achrawi a appelé la communauté internationale à endosser leur responsabilité au sujet de la protection du droit international.

Dans un communiqué publié aujourd’hui (mardi), le département d’Etat américain avait fait savoir que le bureau de l’organisation de libération de la Palestine (OLP) à Washington sera fermé.

La porte-parole du département d’Etat, Heather Nauert, a indiqué que l’ouverture de la mission palestinienne à Washington avait été acceptée en novembre 2017 en vue de soutenir les négociations de paix israélo-palestiniennes.

« Toutefois, l’OLP n’a réalisé aucune démarche directe menant à un accord significatif avec Israël. Au contraire, ce groupe a condamné le plan de paix américain sans même l’avoir encore vu, ni avoir parlé avec le gouvernement américain » avait-t-elle affirmé.

« L’administration américaine a donc décidé de fermer l’office à Washington de l’OLP. La seule voie pour progresser est celle des négociations directes entre les deux parties. » avait estimé Nauert.



SUR LE MEME SUJET