Raids du régime et de la Russie sur Idlib: L'UE met en garde contre des répercussions dévastatrices

L'Union européenne (UE) a mis en garde, lundi, contre les répercussions dévastatrices des raids aériens menés par le régime syrien et la Russie contre les provinces syriennes d'Idlib (nord) et de Hama (centre)

Raids du régime et de la Russie sur Idlib: L'UE met en garde contre des répercussions dévastatrices

L'Union européenne (UE) a mis en garde, lundi, contre les répercussions dévastatrices des raids aériens menés par le régime syrien et la Russie contre les provinces syriennes d'Idlib (nord) et de Hama (centre).

C'est ce qu'a déclaré la porte-parole de la Commission européenne, Maya Kosyanchich, lors d'un entretien avec Anadolu au sujet des développements en Syrie.

Kosyanchich a souligné que l'Union européenne avait déjà appelé à mettre fin aux opérations militaires dans la province d'Idlib (contrôlée par l'opposition).

"L'attaque entraînera des répercussions dévastatrices et des souffrances humaines, et nous avons des discussions avec les parties concernées sur cette question", a-t-elle ajouté.

Elle a également noté que l'UE continue de soutenir les initiatives parrainées par les Nations unies (ONU) pour trouver une solution à la crise syrienne.

Depuis le début du mois de septembre courant, les raids du régime syrien ont fait 29 morts et 58 blessés dans la province d'Idlib contrôlée par l'opposition, selon des sources à la Défense civile (Casques blancs).

Au cours de la même période, deux hôpitaux ainsi qu'un centre appartenant aux Casques blancs ont été mis hors service dans les Rifs d'Idlib et de Hama en raison des raids aériens.

A l’instar du Rif Nord de Hama et du Rif Ouest d’Alep, Idlib représente l’une des zones de désescalade convenues en 2017, dans le cadre des pourparlers d’Astana parrainés par la Turquie, la Russie et l'Iran, en tant qu'Etats garants. 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET