Accès non-autorisé du gaz hélium à Gaza, un danger vital pour des milliers de patients

Le ministère palestinien de la Santé à Gaza a fait savoir que les responsables israéliens mettaient la vie de milliers de patients en péril en refusant l’arrivée du gaz hélium dans la Bande de Gaza

Accès non-autorisé du gaz hélium à Gaza, un danger vital pour des milliers de patients

Le ministère palestinien de la Santé à Gaza a fait savoir que les responsables israéliens mettaient la vie de milliers de patients en péril en refusant l’arrivée du gaz hélium dans la Bande de Gaza.

Dans un communiqué écrit, le ministère de la Santé rappelle les restrictions sur l’accès des hôpitaux de Gaza au gaz hélium.

« Les restrictions sur l’accès au gaz hélium dans les hôpitaux de la région auront de sérieuses impacts sur la vie des patients dont principalement ceux qui nécessitent un examen IRM. Plus de trois mille patients par mois ont besoin de passer cet examen » peut-on lire dans le communiqué.

Selon la déclaration, Israël invente de prétextes pour tuer plus de patients et les priver de soins.

« Cette décision s’inscrit dans le cadre des pratiques israéliennes qui visent à affaiblir les activités médicales, s’attaquer aux Palestiniens et à priver l’accès aux services de santé qui est un droit des plus fondamentaux garanti à l’échelle internationale » relève le texte.

Le ministère palestinien rapporte que les prétextes cités par Israël pour la restriction du gaz médical hélium ne sont pas justes, appelant l’Organisation mondiale de la Santé et le Comité international de la Croix-Rouge à exposer la fausseté de ces prétextes.



SUR LE MEME SUJET