TIKA: "L'établissement d'un État palestinien avec Jérusalem comme capitale est ce que nous visons"

Korkmaz a indiqué que les aides (d'une valeur d'un million de dollars) que l'agence accordera à la bande de Gaza pendant le mois de Ramadan, incluent de la nourriture, des repas chauds et des fournitures médicales

TIKA: "L'établissement d'un État palestinien avec Jérusalem comme capitale est ce que nous visons"

"Nos activités visent à rendre possible l'établissement d'un Etat palestinien indépendant et souverain avec comme capitale, Jérusalem-Est sur la base des frontières de 1967 " a déclaré Bülent Korkmaz, coordinateur de l'Agence turque de coopération et de coordination (TIKA) en Palestine.

"L'Agence jouit de beaucoup d'estime auprès des Palestiniens, grâce au président turc, Recep Tayyip Erdogan, et le soutien du peuple turc à la Cause palestinienne", a-t-il ajouté dans une interview accordée à Anadolu.

Korkmaz a indiqué que les aides (d'une valeur d'un million de dollars) que l'agence accordera à la bande de Gaza pendant le mois de Ramadan, incluent de la nourriture, des repas chauds et des fournitures médicales.

Il a précisé que les aides ordonnées par le Président turc incluent la distribution de colis alimentaires au profit de 12 000 familles vivant dans les camps de réfugiés, de repas chauds pour 1 000 familles au quotidien dans différentes zones de Gaza, et de médicaments et fournitures médicales d'une valeur de 200 000 dollars pour les hôpitaux de la région.

Korkmaz a précisé que les équipements médicaux et médicaments actuellement disponibles dans la bande de Gaza ne couvrent que 10% des besoins et que, de ce fait, des aides médicales seront acheminées dans les plus brefs délais.

Le coordinateur de la TIKA a souligné que l'agence développe de nombreux projets à Gaza, notamment l'installation de panneaux photovoltaïques dans 24 services publics dans la région pour remédier aux pannes d'électricité.

Un projet similaire mené par la TIKA aux niveaux des puits dans la bande de Gaza permettra de son côté de résoudre la problématique d'eau potable et de réduire les maladies hydriques, selon Korkmaz.

 


AA



SUR LE MEME SUJET