• VIDEOS

Le Qatar avise le Conseil de sécurité du viol de son espace aérien par un avion de combat émirati

Le Qatar a déposé une plainte auprès du Conseil de sécurité des Nations unies contre les Émirats arabes unis, après le viol de l’espace aérien qatari par un avion de combat émirati, a indiqué jeudi soir la chaîne « Al-Jazeera »

Le Qatar avise le Conseil de sécurité du viol de son espace aérien par un avion de combat émirati

Le Qatar a déposé une plainte auprès du Conseil de sécurité des Nations unies contre les Émirats arabes unis, après le viol de l’espace aérien qatari par un avion de combat émirati, a indiqué jeudi soir la chaîne « Al-Jazeera ».

La Mission du Qatar auprès des Nations Unies a considéré dans la plainte, que « Cet incident (dont la date n’a pas été précisée) constitue une violation flagrante de la souveraineté du Qatar et de l'intégrité de ses frontières et de ses territoires, en vertu des dispositions du droit international», selon la même source.

Elle a indiqué que "toutes les mesures nécessaires seront prises pour défendre les frontières, l'espace aérien et la sécurité nationale, conformément au droit international si les violations se reproduisent".

Une copie de la plainte a été remise au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a noté « Al-Jazeera ».

Il s’agit du premier incident de ce genre dans l'histoire des relations entre Etats du Golfe.

Le Qatar n'a pas officiellement fait état de la plainte ou de la violation.

De leur côté, les Emirats Arabes Unis n’ont émis dans l’immédiat aucune déclaration à ce sujet.

Le 5 Juin dernier, l'Arabie Saoudite, l'Egypte, les Emirats arabes unis, et le Bahreïn ont rompu leurs relations avec le Qatar, sous prétexte de « soutien au terrorisme ».

Doha a rejeté l’accusation, considérant qu’il fait face à une « campagne de calomnies et de mensonges».

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET