Des milliers de civils tués dans l’opération de Rakka menée par l’organisation terroriste PKK/PYD

Au moins 1.873 civils ont été tués et plus de 450 mille autres déplacés durant l’opération de Rakka menée par l’organisation terroriste et séparatiste PKK/PYD, appuyée par les Etats-Unis

Des milliers de civils tués dans l’opération de Rakka menée par l’organisation terroriste PKK/PYD

Au moins 1.873 civils ont été tués et plus de 450 mille autres déplacés durant l’opération de Rakka menée par l’organisation terroriste et séparatiste PKK/PYD, appuyée par les Etats-Unis.

Selon un communiqué sur les réseaux sociaux diffusé par le réseau d’activistes appelé « Rakka silencieusement massacré », 3.829 frappes aériennes ont été lancées au cours de l’opération lancée le 6 juin par le PKK/PYD soutenu par les Etats-Unis.

Le réseau fait état de la mort de plus de 1.873 civils et plus de 450 mille déplacés.

D’après le texte, plus de 90 attentats-suicides ont été perpétrés et 8 hôpitaux, 29 mosquées, 40 écoles, 5 universités et 4 ponts ont été détruits.  

La ville est détruite à 90% rapporte le même réseau.

L’organisation terroriste PKK/PYD avait entièrement pris le contrôle de Rakka qui était le bastion de l’organisation terroriste DAESH en Syrie, au cours d’une opération appuyée par les Etats-Unis.

Rakka situé au nord de la Syrie était passé sous le contrôle de DAESH en janvier 2014.



SUR LE MEME SUJET