Syrie : 946 civils tués à Rakka en deux mois dans des opérations de la coalition anti-DAESH

946 civils ont été tués en deux mois dans des opérations aériennes et terrestres au centre-ville de Rakka, contrôlé par l’organisation terroriste DAESH au nord de la Syrie

Syrie : 946 civils tués à Rakka en deux mois dans des opérations de la coalition anti-DAESH

946 civils ont été tués en deux mois dans des opérations aériennes et terrestres au centre-ville de Rakka, contrôlé par l’organisation terroriste DAESH au nord de la Syrie.

Le réseau d’activistes locaux appelé « Rakka silencieusement massacré », a annoncé la mort d’au moins 946 civils à Rakka dans des opérations menées entre le 9 juin et le 8 août par la coalition anti-DAESH conduite par les Etats-Unis.

En outre, environ 450 mille civils auraient quitté leur habitation à Rakka où il n’y a plus d’eau ni électricité depuis deux mois, en raison des attaques de la coalition anti-DAESH et de l’organisation terroriste PKK/PYD.

« A Rakka, assiégé par le PYD, environ 30 mille civils sont bloqués en raison des mines posées par DAESH et les conditions difficiles de fuir » indique le réseau d’activistes sur son site internet.

Le réseau indique que DAESH a recours à différentes méthodes en raison des attaques menées au hasard par l’organisation terroriste PKK/PYD.

« DAESH a multiplié les attentats-suicide pour défendre Rakka. Plus de 60 attentats-suicide ont été perpétrés jusqu’à ce jour » estime le réseau.



SUR LE MEME SUJET