Dix villages palestiniens affectés au quotidien par le blocus israélien

Les habitants des 10 villages sont estimés à 40 mille personnes

Dix villages palestiniens affectés au quotidien par le blocus israélien

Plusieurs villages palestiniens, au nord-ouest de Jérusalem, sont affectés au quotidien par le blocus imposé par l’armée israélienne, au niveau de la route principale de passage, qui ne s’ouvre que pendant quelques heures au cours de la journée.

Cette route passe à travers un tunnel d’une longueur de 3 kilomètres, bâti en dessous du mur de séparation israélien, et constitue le seul passage pour 10 villages du nord-ouest de Jérusalem, à savoir : Qotna, Bado, Bayt Surik, Beit’Anan, Koubeiba, Beit Duqqu, Beit Ajza, Betelehm, Beit Iksa, et Nabi Samuil.

Le président du conseil municipal de Beit Ijza, Ahmad Diwan, a déclaré à Anadolu, que les habitants des villages sont confrontés à beaucoup de difficultés en raison de la fermeture de cette route principale.

La mesure les retarde, et les empêche d'accéder normalement à leur travail, a-t-il souligné.

Diwan a, par ailleurs, indiqué que « la situation s'aggrave aux moments de détresse et en cas d'urgences, quand des malades doivent attendre plusieurs heures avant d’obtenir un laissez-passer, ou prendre d’autres routes lointaines pour arriver à leur fin ».

La population des 10 villages pré-cités est estimée à 40 mille personnes, selon des statistiques palestiniennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



SUR LE MEME SUJET