40 personnes sont mortes en 48 heures à Mossoul

Plus d’un demi-million de civils sont en danger dans le secteur ouest de la ville

40 personnes sont mortes en 48 heures à Mossoul

40 personnes sont mortes en 48 heures suite aux bombardements des avions de la coalition et l’utilisation des civils comme boucliers humains par le groupe terroriste Daesh à Mossoul, en Irak.

Selon un rapport de l’Observatoire syrien des Droits de l’homme basé sur les activistes et employés d’organismes humanitaires à Mossoul, « Les membres de l’organisation terroriste Daesh montent sur les toits des immeubles et portent l’uniforme des forces de l’ordre irakiennes. Lorsque les forces de l’ordre apprennent que ce sont des terroristes, les immeubles en question sont entièrement bombardés ».

Des centaines de personnes subissent un traumatisme psychologique en raison des conflits, des bombardements et des cadavres. Le rapport précise que des cas de suicide ont été constatés le mois dernier, que des dizaines de domiciles ont été bombardés à al-Faruk et Es-Serjahaneh. D’autre part, tous les membres d’une famille qui tentait de fuir la région la semaine dernière, ont été exécutés par Daesh.

Plus d’un demi-million de civils sont en danger dans le secteur ouest de la ville où des conflits se produisent, selon le rapport.

 


Mots-clés: guerre , Irak , Mossoul

SUR LE MEME SUJET