L’ambassadeur turc en Israël remet ses lettres de créance à Rivlin

"Nous espérons que notre coopération sera profitable à d’autres peuples, en particulier à l'Autorité palestinienne", déclare le nouvel ambassadeur de Turquie à Tel Aviv, Kemal Okem

L’ambassadeur turc en Israël remet ses lettres de créance à Rivlin

Le nouvel ambassadeur de Turquie à Tel Aviv, Kemal Okem, a exprimé l’espoir que la République de Turquie parviendra à fournir une aide aux Palestiniens, grâce à ces nouvelles relations avec Israël.

Okem a déclaré, lundi, lors de la cérémonie de remise des lettres de créance au président israélien Reuven Rivlin : «Nous espérons que notre coopération sera profitable à d’autres peuples, en particulier à l'Autorité palestinienne ».

«Je remercie les autorités israéliennes pour permettre à l’aide turque d’arriver à Gaza, et dans les régions palestiniennes », a-t-il ajouté.

Il a affirmé, dans un discours publié par le ministère israélien des Affaires étrangères: "c’est bien un nouveau départ pour nos relations bilatérales et nos efforts dans cette région".

«Notre région est confrontée à des défis, mais offre également de grandes opportunités, la Turquie et Israël travailleront ensemble pour saisir ces opportunités et relever les défis », a déclaré l’ambassadeur turc.

Okem a affirmé qu’il examinera les opportunités de coopération dans tous les domaines entre les deux pays, conforméement aux directives du président Recep Tayyip Erdogan et du Premier ministre Binali Yildirim.

«Je ferai de mon mieux en tant qu'ambassadeur, pour faire progresser les relations dans tous les domaines, en dépit de toutes les difficultés que nous pourrions rencontrer », a-t-il noté.

De son côté, le président israélien, Reuven Rivlin a condamné le double attentat terroriste survenu à Istanbul, samedi soir.

«Je tiens à présenter mes sincères condoléances aux proches des victimes de l'attentat terroriste d’Istanbul », a déclaré Rivlin.

Il a ajouté: «Le terrorisme est le terrorisme, que ce soit à Bruxelles, Istanbul, au Caire ou à Jérusalem. Notre mission est de rester fort face aux groupes terroristes ».

Rivlin a poursuivi: «C’est un moment historique. Je voudrais exprimer ma gratitude au président Erdogan, et le remercier encore une fois pour l'aide fournie par la Turquie afin d’éteindre l'incendie qui a éclaté dans des régions d’Israël le mois dernier ».

Il a ajouté: "Notre amitié est enracinée dans l'histoire, et j'espère que la réconciliation et la nomination de l'ambassadeur ouvrira une nouvelle page dans nos relations. Nous devons travailler ensemble pour faire avancer les relations économiques et la coopération dans le domaine de l'énergie".

«Lors de nos discussions avec le président Erdogan, nous avons évoqué la situation à Gaza, et je tiens à le remercier pour son engagement à nous aider à récupérer les Israéliens et les corps de nos soldats détenus par le Hamas », a affirmé Rivlin.

Il a ajouté: «Israël, comme la Turquie, est soucieuse de l'amélioration de la vie de la population civile à Gaza, en ce qui concerne notamment l’infrastructure, l'énergie, l'économie, et l'eau. Cela doit être fait en coopération avec l'Autorité palestinienne ».

Reuven Rivlin a poursuivi: «Israël et la Turquie partagent un désir de paix et de prospérité pour tous les peuples du Moyen-Orient. C’est un honneur de vous recevoir Monsieur l'Ambassadeur ».

Le président israélien a reçu, lundi, les lettres de créance de cinq ambassadeurs, dont celles de Kemal Okem.

Rivlin a également reçu les lettres de créance des ambassadeurs de France, Hélène Le Gal, du Canada, Deborah Lyons, du Guatemala, Sara Casteneda, et du Cambodge, Sman Manan.

AA



SUR LE MEME SUJET