Marlène Schiappa : "Les ‘puissances étrangères’ pourraient avoir financé les gilets jaunes"

Marlène Schiappa a avancé que les ‘puissances étrangères’ pourraient avoir financé les manifestations des gilets jaunes

Marlène Schiappa : "Les ‘puissances étrangères’ pourraient avoir financé les gilets jaunes"

Marlène Schiappa, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a prétendu que les ‘puissances étrangères’ pourraient avoir financé les manifestations des gilets jaunes.

La secrétaire d’État française Marlène Schiappa a fait des déclarations concernant les manifestations gilets jaunes au micro de la radio France Inter.

Elle s’est penchée sur les débats causés à la suite de ses critiques contre la campagne d’aide lancée en faveur de l’ex-boxeur Christophe Dettinger qui a battu deux policiers lors de la manifestation des gilets jaunes organisée le week-end dernier.

« Je n’ai pas demandé le nom de chacune des personnes qui ont participé à la campagne d’aide. Cela ne me regarde pas. Ma question est la suivante ; qui finance ceux qui participent à des actes de violences lors des manifestations ? Est-ce les puissances étrangères ? Lorsqu’on tient compte des déclarations des responsables italiens, ma question n’est pas insignifiante ? », a-t-elle affirmé.

Précisant recevoir depuis des mois des messages de mort et d’insultes, Schiappa a fait savoir qu’elle reçoit depuis quelques temps une série d’insultes à cause de ses déclarations sur Dettinger et qu’elle a pour cette raison déposé une plainte en justice.

« Ici, il y a une personne qui a commis un très grave délit. Il y a une personne qui a battu des policiers chargés d’assurer l’ordre public. Cela est très sérieux. Soutenir cela signifie participer au crime et l’encourager », avait précisé dans une déclaration faite mardi sur France Inter, Schiappa soulignant qu’il serait bénéfique de connaitre les personnes ayant fait un don pour la campagne d’aide à Dettinger.

Les gilets jaunes avaient réagi sur les réseaux contre ces paroles de la secrétaire d’Etat.

Environ 117 000 euros ont été récoltés lors de la campagne d’aide pour Dettinger, a-t-on noté.

Entre temps, selon une information parue dans la presse française, Dettinger arrêté pour avoir battu quelques policiers lors des manifestations des gilets jaunes organisées samedi dernier à Paris, capitale de la France, a été placé en détention.

L’audience de Dettinger qui a remporté un titre de champion de France de boxe en 2007, a été reportée au 13 février.

Le vice-Premier ministre italien et chef du Mouvement 5 étoiles (M5S), Luigi Di Maio a adressé un message de soutien aux gilets jaunes il y a quelques jours sur le site internet du M5S.

« Votre mouvement ressemble à notre Mouvement 5 étoiles qui avait réveillé l’âme de millions d’Italiens à partir du 4 octobre 2009. Une Nouvelle Europe est en train de naitre. Le mouvement des gilets jaunes est la démocratie européenne directe », avait-il dit.

Di Maio avait, par ailleurs, accusé le gouvernement français de ‘boucher les oreilles aux demandes des citoyens, et affirmé qu’en tant que M5S ils étaient prêts à soutenir les gilets jaunes.



SUR LE MEME SUJET