France : La préfecture de Bourges interdit la manifestation des gilets jaunes prévue samedi

La préfecture de la ville de Bourges en France a interdit la manifestation des gilets jaunes prévue samedi

France : La préfecture de Bourges interdit la manifestation des gilets jaunes prévue samedi

La préfecture de la ville de Bourges en France a interdit la manifestation des gilets jaunes prévue samedi.

Selon un communiqué publié par la préfecture de la région de Cher, les manifestations pourront être organisées en dehors des centres-villes.

Priscillia Ludovsky et Maxime Nicolle figures médiatiques du mouvement des gilets jaunes avaient invité via les réseaux sociaux, les manifestants à se rassembler au centre-ville de Bourges, ville française située dans la partie centrale de l’Hexagone.

Les manifestants descendront dans les rues dans l’ensemble de la France pour un acte IX.

Près de 80 000 policiers seront déployés lors des manifestations.

Le Premier ministre français Edouard Philippe avait déclaré lors d’une intervention télévisée lundi soir, qu’une nouvelle loi sera promulguée afin que ceux qui participent à des manifestations non autorisées et à des actes de violences soient sévèrement pénalisés.

Les manifestations lancées par les gilets jaunes le 17 novembre en réaction à l’augmentation des taxes dans les prix de carburant et à la dégradation des conditions économiques, se sont avec le temps transformées en colère et révolte contre l’administration Macron, et sont devenues la plus violente protestation des dernières années dans ce pays.

Les manifestants composés majoritairement des personnes qui vivent dans les régions rurales en raison des loyers élevés en centre-ville, réclament de Macron et de son administration une amélioration des conditions économiques.

Les gilets jaunes réclament la tenue d’un référendum populaire dans les sujets et lois intéressants de près leur vie quotidienne.

Dix personnes ont perdu la vie jusqu’à présent, tandis que 5600 personnes ont été placées en garde à vue et plus de 1000 autres ont écopé à diverses peines de prisons.

Selon les données du ministère français de l’Economie, 58 000 personnes ont perdu leur emploi à cause de la perte enregistrée par les entreprises depuis le début des manifestations des gilets jaunes.  

Le coût à l’État de ces personnes qui ont perdu leur travail, est d’au moins 32 millions d’euros, a-t-on précisé.

Les centres-commerciaux ont enregistré une perte de 2 milliards d’euros à cause des manifestations.



SUR LE MEME SUJET