La France dit déplorer l’escalade de violence entre Israël et la Bande de Gaza

Selon Paris, les frappes israéliennes contre la Bande de Gaza ainsi que les tirs de roquettes vers Israël montrent  l’urgence d’œuvrer à la recherche d’une solution politique durable pour Gaza.

La France dit déplorer l’escalade de violence entre Israël et la Bande de Gaza

Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, la France a dit déplorer l’escalade de violence entre Israël et la Bande de Gaza.

Selon Paris, les frappes israéliennes contre la Bande de Gaza ainsi que les tirs de roquettes vers Israël montrent « l’urgence d’œuvrer à la recherche d’une solution politique durable pour Gaza et d’apporter une réponse effective à la crise humanitaire qui frappe la population palestinienne ».

« Cela passe notamment par la levée du blocus d’une part, dans le respect des préoccupations de sécurité d’Israël, et par la concrétisation de la réconciliation inter-palestinienne et le retour complet de l’Autorité palestinienne à Gaza d’autre part » poursuit le communiqué.

Paris appelle également les parties à respecter le cessez-le-feu afin d’éviter de nouvelles victimes civiles.

En lien avec ses partenaires européens, la France affirme qu’elle restera pleinement mobilisée pour soutenir les efforts entrepris en ce sens.

L’armée israélienne a indiqué dans un communiqué avoir frappé plus de 150 cibles à Gaza depuis mercredi soir. En contrepartie, 180 roquettes ont été tirées depuis Gaza vers Israël.

Trois Palestiniens, dont une femme enceinte et son bébé de 1,5 an, sont tombés en martyr et au moins 12 autres ont été blessés dans les raids israéliens contre Gaza.



SUR LE MEME SUJET