Ambassadeur de Paris à Doha: Pas de base militaire française au Qatar

Eric Chevallier a accordée une interview au journal qatari "Al Arab"

Ambassadeur de Paris à Doha: Pas de base militaire française au Qatar

L'ambassadeur de France à Doha, Eric Chevallier, a nié la présence d’une base militaire de son pays au Qatar, qualifiant de "rumeurs " les informations ayant circulé à cet égard.

Dans une interview accordée au journal qatari "Al Arab", le diplomate français a indiqué que les informations sur la possibilité d'établir une base militaire française au Qatar étaient "des rumeurs qui ne devraient pas être crues".

Selon Chevallier, la livraison du premier lot des avions Rafale, sur un total de 36 avions, au Qatar, aura lieu en 2019, et le tout sera entièrement livré avant 2022.

En décembre 2017, Doha a signé un accord avec Paris pour l'acquisition d'avions de combat Rafale après un autre accord conclu en 2015 pour l'achat d'avions similaires.

Chevallier a également évoqué les relations économiques entre Paris et Doha, indiquant que la valeur des contrats signés entre les deux pays au cours des quatre dernières années est estimée à 25 milliards d'euros.

Les investissements qataris en France se sont chiffrés à plus de 30 milliards d'euros, a-t-il noté, précisant que ces investissements privés et publics couvrent divers domaines et qu’ils sont pour la plupart assurés par le Qatar Investment Authority, le fonds d'investissement souverain qatari.

Quant à la présence française sur le marché qatari, elle est assurée, selon Chevallier, par environ 120 entreprises dont notamment la SNCF et RATP Dev, qui ont des contrats pour maintenir le métro au Qatar pendant 20 ans.

Interrogé sur la coopération franco-qatarie pour la préparation et l'organisation de la Coupe du Monde Qatar 2022, l'ambassadeur français a rappelé un accord signé en 2015 sur la sécurité des grands événements sportifs, soulignant l’étroite coopération des deux pays dans le cadre de cet accord. AA


Mots-clés: france qatar

SUR LE MEME SUJET