• VIDEOS

Europol: "l'Europe, base logistique du PKK"

L'organisation terroriste PKK se sert de l'Europe comme base logistique, selon un rapport de la police européenne, Europol

Europol: "l'Europe, base logistique du PKK"

L'organisation terroriste PKK se sert de l'Europe comme base logistique, selon un rapport de la police européenne, Europol.

Le rapport sur le terrorisme dans l'Union européenne (UE) en 2018, a noté que «l'organisation terroriste PKK se sert de l'Europe comme base logistique pour se procurer d'armes et recruter des membres».

Selon l'Europol, le PKK se sert aussi de la diaspora kurde en Europe pour importer le conflit dans la région.

Le PKK poursuit d'extorquer de l'argent systématiquement dans les pays de l'UE, et se sert également de sociétés écrans afin de financer ses activités, indique le rapport.

Le rapport note que l'organisation «Komalen Ciwan» en France attire les jeunes: «Les jeunes qui joignent l'organisation sont envoyés dans des camps de 'lavage de cerveau' sous la surveillance du PKK, loin de leur famille. Par la suite, les jeunes apprennent les techniques de conflit dans les camps d'entraînement en Arménie, en Iran et en Irak.»

L'Europol insiste que plusieurs membres du PKK ont été condamnés en France, en Allemagne et aux Pays-Bas pour adhésion à une organisation terroriste, financement du terrorisme, blanchiment d'argent et recrutement de nouveaux membres.

La police européenne ajoute que le PKK avait récolté environ six millions d'euros en France en 2017, alors que huit de ses membres avaient été condamnés pour financement du terrorisme.

L'Europol a aussi fait remarquer que l'organisation terroriste gauchiste, DHKP-C est active en Turquie et en Europe.

Le DHKP-C n'a commis aucune attaque dans les pays de l'UE mais maintient son réseau dans ces pays, permettant de fournir de l'aide financière et logistique aux actes commis en Turquie, conclut le rapport.

AA



SUR LE MEME SUJET