Royaume-Uni: #LoveAMuslimDay en alternative à #PunishAMuslimDay

La campagne alternative a été lancée d’une manière similaire de celle incitant à la haine, aux violences et aux tensions, toutefois avec un message contraire à la première

Royaume-Uni: #LoveAMuslimDay en alternative à #PunishAMuslimDay

La campagne #PunishAMuslimDay (Punir un Musulman) lancée à l’initiative d’extrémistes au Royaume-Uni et visant à agresser des musulmans a suscité du ressentiment parmi les communautés musulmanes en Europe en général et au Royaume-Uni en particulier.

A la fin de la semaine dernière, plusieurs familles à travers le Royaume-Uni avaient reçu des courriers par voie postale, intitulés "Punir un Musulman" dont le but est d’appeler "la majorité blanche" à porter gravement atteinte aux Musulmans, lesquels considérés comme une menace.

En riposte à cette campagne incitant aux tensions religieuses et raciales, des activistes des réseaux sociaux ont lancé une compagne alternative intitulée "Aimer un Musulman" en alternative à celle attisant la haine.

La campagne alternative a été lancée d’une manière similaire de celle incitant à la haine, aux violences et aux tensions, toutefois avec un message contraire à la première ; les deux devant avoir lieu le 3 avril prochain.

Les administrateurs du compte Twitter "MEND Community" ont partagé le hashtag (mot-clé précédé du signe #, utilisé sur Twitter, [NDLR]), #LoveAMuslimDay (Aimer un Musulman) accompagné du message suivant : "Réponse idéale à la haine et à l’intolérance".

Le tweet a suscité une réaction considérable des utilisateurs des réseaux sociaux. Il avait été aussitôt relayé par le quotidien britannique "Metro".

Dans un deuxième tweet, les administrateurs du compte précité ont publié une citation du leader pacifique de la lutte contre le racisme, Martin Luther King, qui proclame que : "l’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité, seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine, seul l’amour peut faire cela".

Selon les organisateurs de la campagne #LoveAMuslimDay, la journée devrait être symbole de charité aux Musulmans et d’amour envers eux.

Les organisateurs ont également déterminé un système de bons points à attribuer aux sympathisants et aux participants à la campagne à savoir : 10 points pour ceux qui souriront face à un Musulman, 25 points pour ceux qui inviteront un Musulman à boire un café, 50 points pour ceux qui jetteront des fleurs sur un Musulman, 500 points pour ceux qui feront le jeûne au mois de Ramadan et qui célébreront le mois saint avec des Musulmans, et finalement 1000 points pour ceux qui organiseront une collecte en faveur des personnes nécessiteuses et touchées par la guerre, en Syrie, en Irak, en Palestine, en Libye, au Myanmar, au Yémen et au district du Cachemire.

Il convient de rappeler que la campagne #PunishAMuslimDay (Punir un Musulman) lancée par des racistes appelle à porter gravement atteinte aux Musulmans et à commettre des crimes à leur encontre à la date du 3 avril prochain.

Quant au système de récompense de cette dernière, il repose sur le principe suivant : 10 points pour des agressions verbales contre un Musulman, 50 points pour le jet de substance incendiaire sur le visage d’un Musulman, alors que 1000 points seront attribués pour ceux qui incendieront ou bombarderont une mosquée.

Les rédacteurs des courriers envoyés à domicile par voie postale ont promis des cadeaux à quiconque agresse des Musulmans, tels que les incinérer, les tuer, les massacrer ou mettre le feu à une mosquée.

Il convient de noter que le Royaume-Uni abrite environ 2 800 000 Musulmans, soit 4,4% de la population totale.AA



SUR LE MEME SUJET