« L’Union européenne et la Turquie sont très importantes l’une pour l’autre »

Le président de l’institut de réflexion CEPS Karel Lannoo a fait savoir que la Turquie progressait et l’existence de relations économiques positives était dans l’intérêt de la Turquie comme l’UE

« L’Union européenne et la Turquie sont très importantes l’une pour l’autre »

Le président de l’institut de réflexion CEPS (le Centre des études politiques européennes) implanté à Bruxelles, Karel Lannoo a fait savoir que la Turquie progressait et l’existence de relations économiques positives était dans l’intérêt de la Turquie comme l’UE.

Dans une déclaration sur les visites qui vont se multiplier entre la Turquie et l’UE dans la période à venir, Lanoo a noté que les discussions annonçaient de bonnes choses.

Il a indiqué que la tension observée de temps à autre dans les relations économiques ne se répercutait pas sur l’économie et ajouté que l’UE et la Turquie travaillaient ensemble depuis de longues années sur des questions économiques comme l’Union douanière.

Karel Lannoo a fait savoir que l’économie turque continuait de progresser et que l’existence de bonnes relations économiques était dans l’intérêt des deux parties.

Selon Lannoo, la stabilité politique est indispensable pour la croissance économique.

« Si l’économie va dans le mauvais sens, le risque d’instabilité politique accroit. D’une manière ou d’une autre, la croissance économique renforce la stabilité politique » a poursuivi Lannoo.

Selon Lannoo, l’UE et la Turquie sont politiquement très importantes l’une pour l’autre, soulignant la nécessité de faire progresser les relations actuelles.



SUR LE MEME SUJET