Réfendum en Catalogne: Le silence de l'UE face à l'intervention de la police, critiqué

Le président de l’administration autonome de Catalogne Carles Puigdemont a donné aux membres de l’Union européenne, un exemple frappant en évoquant la Turquie : « S’il aurait été question de la Turquie, vous auriez réagi »

Réfendum en Catalogne: Le silence de l'UE face à l'intervention de la police, critiqué

Le président de l’administration autonome de Catalogne Carles Puigdemont a donné aux membres de l’Union européenne, un exemple frappant en évoquant la Turquie : « Si cela s'était produit en Turquie vous l'auriez critiquée ».

Puigdemont a évalué au quotidien allemand Bild, la crise de Catalogne qui a atteint un pic à la suite du référendum illégal d’indépendance du 1er octobre.

« Ce qui m’a déçu est la chose suivante. Pourquoi est-ce que l’Union européenne ne critique pas l’intervention musclée de la police (espagnole, lors du référendum) ? Les libertés fondamentales de la population européenne ont été violées. Toutefois l’Union européenne n’a pas réagi. Si cela s’était produit en Turquie, Pologne ou en Hongrie, la colère aurait été assez forte » a assuré Puigdemont.

Puigdemont qui s’est exprimé lors d’une ‘allocution au peuple catalan’ sur la chaîne de télévision officielle de Catalogne, TV3, a accusé le roi Felipe VI ‘d’ignorer des millions de Catalans’.

« Vous n’avez pas réalisé cela bien que la constitution accorde une médiation à la monarchie. Vous partagez des messages ignorant les Catalans, semblables à la politique du chef d’Etat et du (Premier ministre) Mariano Rajoy. Vous avez énormément déçu les Catalans » a reproché le leader catalan.

Puigdemont a réitéré son appel à une médiation internationale pour une solution à la crise catalane.

D’autre part, un groupe s’opposant à la tentative d’indépendance et défandant l’union de l’Espagne, ont organisé une manifestation devant le bâtiment de la préfecture, plus grand représentation du gouvernement espagnol en Catalogne. La foule réunie devant la préfecture avec des drapeaux de l’Espagne, ont lancé des slogans défendant l’union et la souveraineté nationales, et chanté l’hymne national durant la manifestation qui a duré environ une heure.



SUR LE MEME SUJET