Côte d’Ivoire /Banque mondiale : Un accord de 331,8 millions d’euros paraphé

L’accord a été paraphé lundi au nom du gouvernement ivoirien par le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, et par le directeur pays de la Banque mondiale Pierre Frank Laporte.

Côte d’Ivoire /Banque mondiale : Un accord de 331,8 millions d’euros paraphé

L’Etat ivoirien et la Banque Mondiale ont signé à Abidjan, un accord de financement d’un montant de 331,8 millions d’euros soit environ 217 milliards de francs CFA, pour la mise en œuvre du "Projet Port d’Intégration-Ville d’Abidjan", a-t-on appris d'une note officielle.

L’accord a été paraphé lundi au nom du gouvernement ivoirien par le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, et par le directeur pays de la Banque mondiale Pierre Frank Laporte. 

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan national de développement (PND) 2016-2019 de la Côte d’Ivoire. Il bénéficie d’un financement « conjoint de l’Etat de Côte d’ivoire, de la Banque Mondiale et du secteur privé d’un montant total de 331,8 millions d’Euros, soit environ 217 milliards de francs CFA ». 

Ce financement est réparti comme suit : Crédit IDA : 260,5 millions d’Euros soit environ 170 milliards de FCFA ; Etat de Côte d’Ivoire : 13,4 millions d’Euros soit environ 9 milliards de FCFA; et Secteur privé sous forme de Partenariat Public Privé (PPP) : 57,8 millions d’Euros soit environ 38 milliards de FCFA, a détaillé dans une Allocution Adama Koné, ministre de l’Economie et des Finances, précisant que le Crédit a une maturité de 28 ans, avec un différé de 12 ans. 

«L’Objectif de développement du projet est d’appuyer l’amélioration de la gestion urbaine, l’efficacité logistique, l’accessibilité portuaire et la mobilité dans l’agglomération du Grand Abidjan», a ajouté le ministre. 

Adama Koné a, en outre, souligné que, d’une durée de 7 ans, «le projet financera la réalisation de la section 2 de l’autoroute de contournement d’Abidjan Yamoussoukro ; l’aménagement de la section 3 de l’autoroute de contournement d’Abidjan Yamoussoukro; la construction de l’échangeur du carrefour Akwaba ; la construction d’une plateforme ou zone logistique, y compris des parcs de stationnement court et long séjour pour les camions poids lourds ». 

Avec ce projet, la Côte d'Ivoire compte résoudre le problème de transport de marchandise qui freine son développement.AA



SUR LE MEME SUJET