Turquie: La "Silicon Valley" de la graine sera établie à Konya

Des semences de meilleure qualité et plus performantes seront produites dans la Vallée afin de permettre à la Turquie de rivaliser avec les autres pays, dans le secteur agricole.

Turquie: La "Silicon Valley" de la graine sera établie à Konya

Les recherches ainsi que la production des semences et graines locales seront effectuées au sein de la "Vallée des graines et des technologies génétiques" qui sera construite à Konya, centre de la production agricole de Turquie, par la Bourse de Commerce de Konya. 

Des semences de meilleure qualité et plus performantes seront produites dans la Vallée afin de permettre à la Turquie de rivaliser avec les autres pays, dans le secteur agricole. 

Subvenir aux infrastructures des entreprises agricoles, développer les variétés nécessaires aux producteurs et aux industriels, renforcer la coopération université-industrie ainsi qu’accroître la capacité de recherche et de développement de la région sont des objectifs de la Vallée dont le coût est estimé à 20 million de Lire turques (environ 5,6 millions de dollars américains).

"Elle sera construite sur un terrain d'environ 10 mille m²"

Selon la déclaration faite par le Président de la Bourse de Commerce de Konya, Hüseyin Cevik à un journaliste AA, l’implantation de la Vallée dans cette région sera très bénéfique compte tenu des conditions climatiques de la région, sa production agricole et sa structure foncière.

Cevik qui précise que la "Vallée des graines et des technologies génétiques" sera construite sur un terrain qui se trouve sur la route d'Aksaray, où se trouvent les dépôts licenciés, a indiqué que « les 8 mille m² de batimenets de l'installation seront construits sur un terrain d'environ 10 mille m². Le site sera composé d'immeubles administratifs et de laboratoires de recherches. Le reste sera constitué de serres ».

Le site comprendra des laboratoires serres moléculaires, pathologiques, de culture de tissus, demicrobiologie,de sauts de génération ainsi que des serres de développement, a expliqué Cevik.

"Aujourd'hui, globalement, la commercialisation certifiée de semences s'élève à environ 50 milliards de dollars. Une loi concernant les semences à été voté, sous notre gouvernement, en 2006. En 2003, la part du secteur privé en ce qui concerne les semences certifiées était de 3%. Aujourd'hui, cette part s'élève à 70%", a indiqué Cevik, soulignant le travail fourni en vue de diminuer la dépendance à l'extérieur.

Il a précisé que la société anonyme de Laboratoire et Dépôts de la Bourse de Commerce de Konya est habilitée à délivrer les certificats de semences tout en soulignant que l'implantation de la Vallée à cet endroit est très opportun.

Les entreprises de recherches et de développement seront encouragées.

Cevik, qui indique une augmentation du nombre des entreprises de commercialisation des graines, a poursuit en ces termes: « Les entreprises privées effectuent leurs investissements puis ils réalisent des activités de recherches et de développement dans le secteur des semences. L'un des plus grands terrains d'activités de notre site sera d'encourager ces entreprises. Au sein du site, des autorités diverses telles que l'Institut Bahri Dagdas, l'Université Selcuk et le secteur privé travailleront en coopération. Notre objectif est de regrouper dans un bassin la science, la production, la recherche ainsi que l'agriculture afin de recommencer à produire les graines locales ». 

La Vallée assurera un emploi pour un minimum de 1000 personnes et contribuera au développement des entreprises locales de semences, a encore affirmé Huseyin Cevik. AA



SUR LE MEME SUJET