Les transporteurs turcs contournent la Russie

La Russie n'a pas délivré de visa à aucun conducteur turc.

Les transporteurs turcs contournent la Russie

Les transporteurs qui veulent se rendre en Asie centrale, empruntent l'Azerbaïdjan en contournant la Russie pour éviter les procédures arbitraires appliquées aux Turcs par la Russie, a annoncé Çetin Nuhoğlu, président du Conseil d'administration de l'Association des Transporteurs internationaux (UND), en disant :« Nous n'avons pas besoin de la Russie pour nous rendre en Asie centrale »

M. Nuhoğlu a fait référence aux actions hostiles et synchronisées contre les produits d'exportation turcs dans tous les bureaux de douane à la frontière et à l'intérieur de la Russie après la crise de l'avion abattu, en faisant part aussi aux entraves auxquels étaient confrontés les véhicules immatriculés en Turquie ou à l'étranger.

Il a indiqué qu'aucun conducteur turc n'avait pu avoir de visa au cours de cette année.

La mer de Caspienne, la seule voie alternative pour passer de Turquie en Asie centrale en dehors de la Russie, a commencé à être utilisée par le secteur du transport international, a indiqué Nuhoğlu.

Selon ce dernier, le nouvel itinéraire est plus court par rapport à l'ancien : « Actuellement, les frais pour nous rendre en Asie centrale est exactement le même qu'auparavant. Bien que la distance soit plus courte, les frais vont baisser après que les liaisons avec les embarcations Ro-Ro aient atteint la pleine capacité et que le nouveau système ait été établi. Les coûts et la distance pour nous rendre en Asie centrale vont baisser pour nous.

Les transporteurs turcs n'ont pas eu besoin de la Russie pour aller en Asie centrale » a indiqué le président du UND.



SUR LE MEME SUJET