Turquie: Intégrer la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, l’objectif du tumulus d’Arslantepe

Les travaux afin d’inclure le tumulus d’Arslantepe, situé dans la province de Malatya (Est), sur la liste permanente de l'UNESCO se poursuivent.

Turquie: Intégrer la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, l’objectif du tumulus d’Arslantepe

Grâce à son potentiel agricole élevé, ses zones humides et sa structure géographique, le site de Arslantepe, situé sur la côte ouest de l’Euphrate à sept kilomètres de la province de Malatya (Est), figure parmi les lieux historiques qui ont accueilli l'humanité pendant des milliers d'années.

Arslantepe abrite non seulement des vestiges allant de la période chalcolithique à l'âge du fer, mais également des traces de nombreuses anciennes civilisations datant de la période néo-hittite en passant par les époques romaine et byzantine.

Avec ses infrastructures telles que la ligne de drainage pluviale, le tumulus (éminence artificielle recouvrant une sépulture), à l'entrée duquel se trouvent des statues de lions et d’anciens rois déchus, révèle les structures de l'un des plus anciens États de l’Anatolie (Turquie).

Arslantepe qui abrite les traces d’un des plus ancien exemple d’administration hiérarchisée, notamment par ses figures colorées et ses plaques de relief illustrant le pouvoir politique, compte de nombreuses poteries présentant d’étroites similitudes avec celles de la Mésopotamie.

Des découvertes relatives à la transition vers un système d’Etat central ont été dévoilées au cours des fouilles menées par l'Université italienne "Roma La Sapienza" depuis 1961.

Le complexe du palais en brique de terre où se concentraient les pouvoirs politique, religieux, militaire et économique ainsi que le système de scellement utilisé dans la distribution alimentaire attestent que le système étatique « épéiste » a vu le jour dans la région.

En vertu de l’ensemble de ces caractéristiques, les travaux afin d’inclure le tumulus d’Arslantepe, qui figure actuellement sur la liste indicative de l’UNESCO dans la catégorie patrimoine culturel, sur la liste permanente, se poursuivent.

- Les plus anciennes épées au monde

Dans une interview accordée à l’Agence Anadolu (AA), Cetin Sisman, président provincial de la Culture et du Tourisme, a souligné que le tumulus d’Arslantepe est l’un des plus grands d’Anatolie.

"La plus grande caractéristique du tumulus est la présence du palais en brique de terre. La découverte, tout d’abord, d’un templier et d’un palais, en second lieu, ont augmenté la valeur du lieu. Par ailleurs, nous pouvons affirmer que les épées découvertes lors des fouilles sont les plus anciennes au monde".

Ce dernier a rappelé que le tumulus, importante richesse historique et culturelle de la Turquie, a intégré la liste indicative de l’UNESCO en 2014.

Depuis 2016, les travaux en vue d’intégrer le tumulus au sein de la liste du patrimoine de l’UNESCO se poursuivent dans le cadre du protocole conjointement signé par la mairie du district (Battalgazi) et le Ministère de la Culture et du Tourisme.

- Candidature pour la liste permanente courant février

Indiquant que des projets ont été entrepris afin de permettre au tumulus d’intégrer la liste définitive, Sisman a fait savoir qu’un centre d’accueil avec un budget à hauteur d’un million de livres turques sera conçu.

"Grâce au centre nous accueillerons bien mieux nos visiteurs. Ceux qui viendront pourront retracer l'histoire d’il y a 5 000 ans. Nos visiteurs seront en mesure de voir les fresques murales qui ont traversé le temps."

Le président a partagé que la candidature pour la liste permanente se fera courant février 2019 avant d’ajouter que les travaux ne se limiteront pas à la seule intégration à ladite liste.

- Ressentir l’histoire

Umit Kurek, visiteur originaire d’Istanbul arrivé au tumulus en compagnie de sa famille, a affirmé que le tumulus suscite l’attention par ses caractéristiques historiques.

Partageant que le tumulus contribuera aux connaissances culturelles et historiques de sa fille de onze ans, Kurek a exprimé son étonnement face à l’état des lieux.

"Le lieu est au delà de mes attentes. Les chemins sont merveilleux. Vous pouvez entrer dans l’ensemble des sections qui sont toutes indiquées par des signalisations. Il y avait de très jolies fresques murales. Lorsque vous errez au sein du tumulus vous ressentez l’histoire d’il y a mille ans. C’est magnifique."

Enfin, Ekin Bulut, visiteur local, a remercié les autorités pour les travaux qui ont été menés.

"En tant qu’habitant de la province de Malatya je dois dire que nous sommes en retard dans nos visites. J’ai beaucoup apprécié l’endroit. C’est magnifique, je souhaite que tous visitent et ressentent l’histoire à travers le tumulus. Une visite ne suffit pas. Vous faites de nouvelles découvertes à chaque visite, c’est merveilleux."

AA



SUR LE MEME SUJET