• VIDEOS

Kazakhstan: Une chorale composée de mamies octogénaires

«L'Union des Mamies», une chorale composée de grands-mères kazakhs âgées de 80 ans, fait perdurer les chants traditionnels folkloriques du Kazakhstan

Kazakhstan: Une chorale composée de mamies octogénaires

Dans la capitale kazakh Astana, Kulyas Kasparmakova, retraitée, a décidé de créer la chorale nommée «L’Union des Mamies» afin de faire vivre les chants traditionnels folkloriques du Kazakhstan.

La chorale, fondée à l’initiative de Kasparmakova il y a environ dix ans dans la Bibliothèque nationale du Kazakhstan, a participé à divers événements culturels. 

Avec leurs costumes traditionnels, les quatorze mamies membres de la chorale, chantent des chansons folkloriques sur une scène en forme de tente en référence à l’époque où les Kazakhs vivaient sous ces dernières. 

Pendant leurs chants, les grands-mères exposent également des arts manuels traditionnels tels que le «douchak kesme» qui consiste à attacher un ruban aux pieds d’un enfant qui apprend à marcher puis de le couper afin qu’il réussisse, selon la croyance, à marcher sans tomber. 

Dans une interview accordée à Anadolu (AA), Kasparmakova a expliqué que l’idée de créer la chorale est née lorsqu’elle s’est aperçue qu’il n’existait aucun groupe chantant des chansons folkloriques. 

Alors qu’elle planifiait un événement pour célébrer le «Nevrouz», symbole de l’arrivée du Printemps, Kasparmakova a entendu parler d’un groupe de grands-mères chantant des chansons folkloriques. 

«Un soir après le travail je suis allée rencontrer ces femmes à la clinique où elles se trouvaient, a-t-elle déclaré. Le médecin leur avait donné une chambre au sein de la clinique afin qu’elles y passent du temps ensemble.»

Indiquant avoir invité les six mamies à chanter à l’occasion de Nevrouz, Kasparmakova leur a par la suite proposé de former une chorale. 

«Elles m’ont soutenue, a-t-elle dit. Depuis notre création nous participons à différents événements culturels et chantons des chants folkloriques traditionnels.»

La fondatrice de la chorale a fait savoir qu’elles sont actuellement quatorze mamies à chanter et que la plus âgée d’entre elles a 82 ans. 

«Nos mamies sont très énergiques, a-t-elle précisé. Certaines chantent malgré le fait qu’elles jeûnent. Lorsqu’il y a un concert elles tiennent absolument à y participer.» 

- «Nous éveillons le patriotisme chez les jeunes»

Kasparmakova a partagé qu’elles réalisent des concerts à la demande des écoles primaires et secondaires, des universités et diverses institutions. 

«Nous essayons d'éveiller le patriotisme chez les jeunes», a-t-elle dit.

Partageant avoir participé à l’Exposition Internationale qui s’est déroulée à Astana en 2017, Kasparmakova a précisé qu’elles ont réalisé des concerts pendant trois mois et que les touristes y ont grandement porté attention. 

Âgée de 62 ans, Kasparmakova retraitée depuis quatre ans, a souligné que le fait de chanter redonne du moral et de l’énergie aux mamies du groupe. 

Enfin, elle a fait savoir qu’elles ne sont malheureusement pas en mesure de réaliser des concerts à l’étranger, malgré les demandes, en raison de la condition de santé des grands-mères.AA


Mots-clés: kazakhstan

SUR LE MEME SUJET