Turquie: "Marmaris" destination de prédilection des touristes du Moyen-Orient

-Nichée sur la mer Egée, la ville du Sud-ouest turc, séduit un nombre croissant de touristes aussi bien Libanais, Jordaniens qu'Iraniens

Turquie: "Marmaris" destination de prédilection des touristes du Moyen-Orient

Marmaris, ville côtière située à Mugla dans le sud-ouest de la Turquie, connaît une affluence croissante des touristes en provenance des pays du Moyen-Orient.

Ali Karli, responsable de la destination Marmaris, au sein de l’Union turque des Agences du Tourisme et du voyage, a indiqué à Anadolu que la ville avec sa vue sur la mer d’Egée, reçoit plusieurs touristes de la Jordanie, du Liban et de nombreux pays arabes, ainsi que d’Iran et d’Israël.

Il a souligné que l’aéroport de Dalaman à Mugla, accueille 25 vols par semaine en provenance d’Israël, de Jordanie et du Liban, tous transportant des touristes à destination de Marmaris.

Le président de l’Union des hôtels touristiques du sud d’Egée, Bulent Bulbul Oglu, a indiqué, de son côté, qu’ils œuvrent à attirer davantage de touristes du Moyen-Orient, après la baisse remarquable du nombre des touristes européens.

Il a affirmé que leurs efforts ont porté leurs fruits, compte tenu de la croissance du nombre des touristes venus des pays du Moyen-Orient, signalant qu’ils cherchent également à attirer des touristes de la Chine et de l’Inde.

« Marmaris aux paysages pittoresques est une excellente destination pour les touristes. Le nombre des touristes venus du Moyen-Orient et de la Russie a visiblement augmenté ce qui a contribué à la reprise de l'activité touristique dans la région » a-t-il déclaré.

Il a, en outre, expliqué que le nombre de touristes jordaniens venus via l’aéroport de Dalaman est passé à 2 965 personnes durant les six premiers mois de l'année en cours contre 1380 personnes durant la même période de 2016.

Le nombre des touristes libanais passés par le même aéroport a, lui, atteint les 1902 cette année contre 800 personnes en 2016.

Bulent Bulbuloglu note, enfin, que le nombre de touristes iraniens a enregistré une hausse de 100% malgré l’absence de vol direct en provenance de leur pays à destination de l’aéroport de Dalaman.

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET