Historique de la TRT

HISTORIQUE

L’Etablissement de la Radio et Télévision de Turquie (TRT) a été fondé le 1er mai 1964 par une loi particulière pour des émissions radios et télévisées au nom de l’Etat et possèdant une personnalité morale autonome. Par des amendements constitutionnels en 1972, il est devenu un établissement économique public « impartial ».

Suivant les principes de la Constitution de 1982, l’Etablissement de la Radio et Télévision de Turquie (TRT) a été réaménagé. L’apparition de chaines de télévision privées à partir de 1986 par satellite, a mis fin au monopole de TRT qui a duré jusqu’en 1990 à la télé.

Après l’amendement en 1993 de l’article 133 de la Constitution, les émissions radios et télés ont été rendues libres et l’autonomie de TRT a été rétablie. TRT est aujourd’hui un établissement d’émissions publiques utilisant tous les moyens de diffusions y compris la radio et la télévision, et dont l’autonomie et l’impartialité sont notées dans la Constitution.

Les émissions radios qui se faisaient par la S.A. Turk Telsiz Telefon avant la création de l’Etablissement de Radio et Télévision de Turquie, ont été rassemblées en 1964 sous le toit de TRT. Après la Radio d’Istanbul qui a commencé ses diffusions le 6 mai 1927, la Radio d’Ankara a fait ses premières émissions en 1928. Les Radios d’Istanbul et d’Ankara ont été placées le 8 septembre 1936, sous la gestion de PTT. La Radio d’Ankara qui a obtenu un émetteur plus fort après son transfert à PTT, a officiellement commencé ses activités le 28 octobre 1938. La Radio d’Istanbul qui a interrompu ses émissions en octobre 1938, a repris ses activités le 19 novembre 1949. Après le début de la Seconde Guerre Mondiale, les radios ont été placées sous la gestion de la Direction Générale des Emissions (qui deviendra plus tard la Direction générale de la Presse, des Publications, du Tourisme et de l’Information). La Radio d’Izmir qui a entamé ses activités en 1950 sous le toit de la municipalité d’Izmir, a continué ses activités dès 1953, au sein de la Direction Générale des Emissions.

Des radios de ville ont ensuite été créées dans huit provinces dès 1960. Les émissions radios qui étaient effectuées par des établissements économiques publics impartiaux et autonomes selon la Constitution de 1961, sont maintenues sous le toit de TRT depuis 1964 et suivant la loi numéro 359. Depuis, elles atteignent un public beaucoup plus grand. Après l’unification des émissions radios centrales et régionales de TRT en 1974, les émissions des radios TRT-1, TRT-2 et TRT-3 ont vu le jour.

Les émissions télévisées quant à elles, ont commencé le 31 janvier 1968 par un discours inaugural de Mahmut Tali Ongoren qui a fait le premier essai au studio de Mithatpasa à Ankara. Les émissions d’essai qui se faisaient trois jours de la semaine et trois heures par jour, sont passées à 4 jours par semaine un an plus tard. La télévision d’Izmir est entrée en activité en 1970, puis la télévision d’Istanbul en 1971.

Les télévisions ont diffusé l’arrivée sur la Lune des astronautes en 1969 et le concert donné par Zeki Muren à Ankara. En 1973, les obsèques du 2e président de la République de Turquie, Ismet Inonu ont été diffusées en direct. La Turquie et l’Europe toute entière ont pris connaissance de l’Opération de paix à Chypre, lancée le 20 juillet 1974, par les émissions de TRT. C’est par l’intermédiaire de l’organisation de TRT que la Turquie a participé pour la première fois au Concours Eurovision de la chanson et de la

composition en 1975. En 1978, il y eu le premier tournage en couleur d’un documentaire appelé « Le passé dans les profondeurs » pour lequel des caméscopes sous-marines ont été utilisées pour la première fois. C’est en 1979 que la première édition des Festivités du 23 avril pour les enfants a été organisée en présence de 133 enfants et 31 leaders venus de 5 pays.

Les émissions télévisées qui se faisaient tous les jours de la semaine dès 1974, étaient suivies par les 55% de la population (19 millions de personnes) et sur les 28% du territoire (210.861 km2). Au 10e anniversaire de l’arrivée de la télévision en Turquie, le nombre de récepteurs tv inscrits auprès des centres PTT, est passé à 2 millions 250 mille. Le Centre de connexion Eurovision qui offrait la capacité d’émettre et de recevoir simultanément des émissions, enregistrements et montages depuis/vers l’étranger, est entré en activité en 1982. Avec les heures d’émissions qui sont progressivement devenues plus longues, l’écran a commencé à devenir en couleur dès la nuit du 31 décembre 1981 et les émissions en couleur ont commencé définitivement en 1984.

En 1986, c’est la deuxième chaine de télévision, à savoir TRT-2 qui est entrée en fonction. Par un transmetteur loué sur le satellite « Intelsat » en 1987, les émissions de TRT-1 et TRT-2 ont atteint toute la Turquie. TRT-3 et GAP-TV sont entrés en service en 1989 et le nombre de chaines télévisées au sein de TRT est passé à 4. En 1990, c’était le début des émissions de la chaine TRT-4 qui étaient essentiellement éducatives, puis celles de TRT-INT qui s’adressaient aux ouvriers turcs à l’étranger. En 1993, c’est la chaine TRT-AVRASYA qui est entré en activité pour diffuser des émissions destinées au Caucase et à l’Asie centrale, puis la chaine TBMM TV en 1995.

 

En 1998, notre première représentation à l’étranger, plus précisément la représentation de la TRT à Berlin en Allemagne, a été ouverte. Puis la représentation de la TRT à Achgabat au Turkménistan a été inaugurée en 1999, suivie de celle à Bakou en Azerbaïdjan en 2000, puis le Caire en Egypte et Bruxelles en Belgique. En 2002, la TRT a ouvert sa sixième représentation à Washington aux Etats-Unis, suivie de celle à Tachkent en Ouzbékistan en 2004.

En 1999, TRT_SAYTEK (le centre technologique de diffusion numérique) a été fondé ; la diffusion sur le site internet www.trt.net.tr a débuté.

2003 fut une année inoubliable autant pour notre établissement que pour l’ensemble de la Turquie. La TRT avait participé au nom de la Turquie au 48e concours Eurovision de la chanson, qu’elle a remporté avec le titre « Every Way That I Can » interprété par Sertap ERENER.

Notre établissement qui est un diffuseur actif également à l’étranger, a signé l’accord Asiavision de l’Union de radio-télévision Asie-Pacifique (ABU) en 2004.

Le 01.11.2008 débute la diffusion de TRT Cocuk (TRT Enfants), la première et unique chaîne de télévision de Turquie destinée aux enfants, le 01.01.2009 la chaîne TRT 6 en langue kurde est lancée, la première chaîne diffusant en différents dialectes et langues. Le nom de la chaîne deviendra TRT Kurdî en 2015.

www.trtvotworld.com, lancé le 20.11.2008, figure à la cinquième place du classement mondial des diffuseurs en nouveaux médias par la diffusion d’informations en 31 langues. Les développements de dernière minute concernant la région et le monde entier ainsi qu’un contenu compréhensif, neutre et juste comprenant les avis des experts, sont présentés au public mondial en 41 langues.

 

TRT AVAZ, qui s’adresse à une géographie d’environ 250 millions d’habitants comprenant 27 pays et 13 Républiques autonomes, s’étendant des Balkans à l’Asie centrale et du Moyen-Orient au Caucase, a débuté ses émissions le 21.03.2009, avec des programmes en turc, en turc d’Azerbaïdjan, en kazakh, en kirghize, en ouzbek et en turkmène, devenant ainsi une « chaîne conjointe » dans laquelle les téléspectateurs de tous les pays compris dans la région de diffusion se retrouvent.

 

TRT Turk est lancé le 08.05.2009 en tant que chaîne informative et culturelle internationale en langue turque, la même année les tests de diffusion ont débuté pour TRT ANADOLU (TRT ANATOLIE) prévue pour être une chaîne de diffusion conjointe de la TRT et de l’Union des télévisions locales et régionales. TRT Anadolu est devenue TRT Diyanet diffusant sans interruption pendant 24 heures, à partir du mois de ramadan de l’année 2012. Le 16 novembre 2009, TRT Muzik est lancé, portant la musique turque et mondiale sur les écrans avec la touche de la TRT, à travers des émissions musicales locales et étrangères d’hier à aujourd’hui, portant principalement sur la musique turque.  

 

Lancée le 17 octobre 2009 sous le slogan « Etes-vous prêts à être témoin ? », la chaîne TRT Belgesel (TRT Documentaire) présente la Turquie au monde entier en cinq langues, à savoir en anglais, allemand, français, russe et turc.

 

D’autre part, en 2009 les radios Radyo 6, TRT Nagme, TRT Ankara Kent Radyosu, TRT Turku et TRT Avrupa FM ont été mises en service.

 

TRT est devenu un partenaire majeur d’Euronews, suite à la signature d’une coopération avec cette chaîne d’information prééminente en Europe et dans le monde. La chaîne d’information Euronews a commencé ses émissions en langue turque, soit sa neuvième langue de diffusion, en janvier 2010.

 

Le 18 mars 2010, la chaîne TRT Haber (TRT News) a été lancée, suivie le 4 avril 2010 de l’ouverture de la chaîne de la TRT diffusant en arabe « ETTURKIYYE », avec l’objectif de devenir la chaîne la plus suivie dans les pays arabes. La chaîne a été rebaptisée TRT-El Arabia en 2015.

 

La chaîne TRT HD, qui diffuse en HD, la qualité la plus haute en diffusion, donne principalement place au sport, aux documentaires et aux films.

 

TRT Spor, lancé en août 2010, attribue une importance particulière à toutes les branches sportives, en diffusant en direct ou en différé toutes les rencontres et organisations sportives nationales et internationales.

 

TRT Okul, lancé en janvier 2011, est une chaîne de technologie et d’éducation, qui propose des programmes éducatifs et culturels élaborés pour différentes tranches d’âges.

 

L’Etablissement de Radio-Télévision de Turquie (TRT) diffuse actuellement en Turquie et dans le monde à travers 14 chaînes de télévisions, 5 stations de radio nationales, 5 régionales, 3 internationales et 3 locales, les sites internet trt.net.tr et www.trtvotworld.com diffusant en 41 langues, les diffusions télétexte ainsi que les revues « Televizyon », « TRT Cocuk » et « Radyovizyon ».