Omar critiquée après avoir dénoncé des pots-de-vin versés par le lobby israélien aux politiciens américains

La membre musulmane de la Chambre des représentants américains, Ilhan Omar est visée par des critiques depuis ses explications sur des pots-de-vin versés par Israël aux politiciens américains.

Omar critiquée après avoir dénoncé des pots-de-vin versés par le lobby israélien aux politiciens américains

 

La membre musulmane de la Chambre des représentants américains, Ilhan Omar est visée par des critiques depuis ses explications sur des pots-de-vin versés par Israël aux politiciens américains.

La tension est apparue suite aux réactions de deux députés musulmans aux politiques injustes d’Israël.

Le leader de la minorité à la Chambre des représentants, le républicain Kevin McCarthy n’a pas supporté les critiques contre Israël et menacé Ilhan Omar et Rachida Tlaib de sanctions.

Le débat a repris sur les réseaux sociaux par un journaliste qui a couvert l’événement.

Le journaliste qui défendait Omar a accusé les politiciens qui l’attaquent, de défendre un autre pays au prix de porter atteinte à la liberté d’expression.

En référence au partage du journaliste, Ilhan Omar a signalé que le lobby israélien versait des pots-de-vin aux politiciens.

Sur ce, un autre journaliste pro-Israël a accusé Omar d’antisémitisme et lui a demandé qui payait les pots-de-vin aux politiciens américains.

« Le Comité des relations publiques Etats-Unis-Israël » a-t-elle nettement répondu.

Elle est ensuite devenue la cible des critiques.  

Le Comité qui a réagi à la déclaration, a essayé de se défendre en disant que « le Comité essaie de contribuer au processus démocratique pour renforcer les liens entre les Etats-Unis et Israël ».



SUR LE MEME SUJET