La photo d’une pilote de voltige turque dans un musée américain

La photographie de Semin Ozturk Sener, unique femme pilote de voltige en Turquie, est exposée aux Etats-Unis au sein du musée de l’Air et de l’Espace de Denver

La photo d’une pilote de voltige turque dans un musée américain

La photographie de Semin Ozturk Sener, unique femme pilote de voltige en Turquie, est exposée aux Etats-Unis au sein du musée de l’Air et de l’Espace de Denver dans le Colorado (centre, Etats-Unis).

Unique femme pilote de voltige en Turquie, Semin Ozturk Sener, a suivi la voie de son père, Ali Ismet Ozturk, avec lequel elle partage la même passion.

Fille de l’un des fondateurs de l’Institution aérienne Necati Arhan, dans le district de Sivrihisar de la province turque d’Eskisehir (Ouest), Sener a débuté son aventure aérienne dès l’âge de douze ans en compagnie de son père.

La pilote qui a réalisé sa première démonstration de voltige le 19 septembre 2015, a effectué plus de dix vols aux commandes de son avion de voltige de 360 chevaux, le « Pitts S2-B ».

Ayant participé au Festival Aérien Aeromania en Roumanie, les 14 et 15 juillet, Sener a partagé avoir réalisé son rêve de pouvoir « représenter la Turquie à l’étranger », montrant ainsi au monde ce dont est capable une femme turque.

Impressionnés par les démonstrations de la jeune pilote, les responsables du musée américain de l’Air et de l’Espace ,« Wings Over the Rockies », situé à Denver dans le Colorado (centre, Etats-Unis), ont demandé l’autorisation d’exposer une photographie de Sener.

Suite à l’accord de la jeune femme, les responsables du musée ont ainsi pu exposer une photographie de 4x5 mètres de la pilote turque au sein de la section « physiologie » dont l’objectif est d’encourager les visiteurs à participer aux différentes activités proposées dans le domaine de l’aviation.

- « J’étais très surprise et touchée »

Dans une interview accordée à l’Agence Anadolu (AA), Sener a exprimé la joie de voir une de ses photos en grand format exposée au sein d’un musée de l’Air et de l’Espace aux Etats-Unis.

« J’étais très surprise et touchée », a-t-elle confié indiquant que les autorités lui ont préalablement demandé l’autorisation pour exposer son portait cinq mois auparavant.

« C’est merveilleux de voir sa photo exposée ainsi au sein d’un musée aux Etats-Unis. L’idée d’avoir sa photo sur le mur d’un musée à l’autre bout du monde est sensationnelle. Je perçois ce genre de progrès comme des signaux qui m’indiquent que je suis sur la bonne voie. Je souhaite voir ma photo lors de ma première visite aux Etats-Unis », a-t-elle conclu. 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET