Président colombien : « La décision de reconnaitre l’Etat indépendant de Palestine, irréversible »

Le président colombien Ivan Duque a fait savoir que la décision prise par son prédécesseur Juan Manuel Santos de reconnaitre la Palestine comme « un Etat indépendant », est irréversible

Président colombien : « La décision de reconnaitre l’Etat indépendant de Palestine, irréversible »

Le président colombien Ivan Duque a fait savoir que la décision prise par son prédécesseur Juan Manuel Santos de reconnaitre la Palestine comme « un Etat indépendant », est irréversible.

Au cours d’une émission sur Caracol Radio, Ivan Duque a été interrogé sur le maintien ou non de la décision prise par Juan Manuel Santos peu avant la fin de son mandat.

« C’est une décision irréversible » a-t-il assuré.

Duque a noté que la Constitution colombienne donnait l’autorité au chef d’Etat de représenter le pays dans la politique extérieure, précisant que Santos, titulaire du prix Nobel de la paix, l’avait informé à ce sujet avant d’annoncer la décision.

L’ancien chef d’Etat colombien dont le mandat a pris fin le 7 août 2018, avait reconnu le 3 août, la Palestine comme un Etat souverain et indépendant.

La Colombie qui compte plus de 49 millions d’habitants est l’unique pays d’Amérique latine à reconnaitre l’Etat de Palestine qui a proclamé son indépendance le 15 novembre 1988.



SUR LE MEME SUJET