Aveu du secrétaire d’Etat américain à la défense concernant le PYD/YPG

Le secrétaire d’Etat américain à la défense James Mattis a avoué qu’une partie des membres de l’organisation terroriste PYD/YPG qui se cache derrière le FDS, force démocratique syrienne soutenue par les Etats-Unis en Syrie, s’est déplacée vers Afrine

Aveu du secrétaire d’Etat américain à la défense concernant le PYD/YPG

Le secrétaire d’Etat américain à la défense James Mattis a avoué qu’une partie des membres de l’organisation terroriste PYD/YPG qui se cache derrière le FDS, force démocratique syrienne soutenue par les Etats-Unis en Syrie, s’est déplacée vers Afrine.

Mattis a répondu aux questions des journalistes concernant la lutte contre l’organisation terroriste Daesh lors de sa visite en Europe.

Notant que la lutte anti-Daesh se poursuivait en Syrie, Mattis a fait savoir que certains éléments au sein du FDS composé essentiellement de membres du PYD/PKK, ‘sont distraits’ en raison de l’opération d’Afrine et se sont orientés vers cette région.

« Par ailleurs, il y a actuellement à Afrine une situation de distraction qui se poursuit. Cette situation distrait une grande partie des éléments au sein du FDS dont le nombre exacte n’est pas connu, ils voient que leurs amis sont attaqués à Afrine et cela disperse leur attention qui se détourne vers cette région. Dans certains cas, certaines troupes se sont orientées vers là-bas [Afrine] » a déclaré Mattis.

D’autre part Mattis a précisé que la Turquie est le seul pays exposé à un soulèvement à ses frontières. « La Turquie a des craintes légitimes de sécurité à ses frontières syriennes, et nous ne nions pas cela » a-t-il ajouté.

Mattis a indiqué qu’ils comprenaient les inquiétudes légitimes de sécurité qu’il s’agisse d’Israël, du Liban, de la Jordanie ou de la Turquie.

Le Pentagone avait déjà annoncé que les éléments du FDS avaient déplacé des forces, mais cela a été confirmé officiellement pour la première fois.



SUR LE MEME SUJET