La Turquie contribue au processus de paix en Colombie

L’Agence turque de Coordination et de Coopération a proposé une formation à des familles de la région de Briceno afin de développer l'élevage de volailles

La Turquie contribue au processus de paix en Colombie

L’Agence turque de Coordination et de Coopération (TIKA) travaille en collaboration avec les autorités colombiennes pour développer l’élevage dans certaines régions du pays longtemps restées sous le contrôle des guérillas de la FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) pendant la guerre civile.

L’agence a partagé, jeudi, un communiqué relatif aux activités réalisées en partenariat avec les autorités colombiennes.

La TIKA a proposé une formation sur le développement économique et l’élevage de poulets au bénéfice des agriculteurs des villages de la région de Briceno.

L’agence turque a, en plus d’assurer la formation des agriculteurs, offert des animaux et du matériel.

Ce sont exactement 60 familles de la région qui ont bénéficié de la formation et des aides de la TIKA.

Le Maire de Briceno, Jose Danilo Agudelo Torres s’est exprimé lors de la cérémonie organisée à la fin de la formation.

Il a d’abord expliqué qu’avec la fin de la guerre, la vie pourra revenir à la normale.

Il a remercié la TIKA et la Turquie pour cette aide qui répondra aux besoins d’une population manquant cruellement d'opportunités d'emploi.

« Cette nouvelle activité promue par la Turquie aura des retombées économiques importantes pour ces familles une fois que la production et la commercialisation seront entamées », s’est-il félicité.

La guerre civile qui a duré des dizaines d’année en Colombie a creusé l’écart de développement économique entre les régions contrôlées par l’Etat et celles contrôlées par les FARC. Ces dernières ayant enregistré un gros retard de développement, en particulier dans les zones rurales.

Il y a deux ans de cela, la TIKA avait choisi la région d’Orejon comme « région pilote ». Elle y a fait construire une école primaire dont l’inauguration a été faite par le président colombien, Juan Manuel Santos.

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET