USA: Les raisons pour lesquelles les attaques individuelles ne peuvent être empêchées

Les Américains constituent 35% des civils du monde ayant possession d’armes.

USA: Les raisons pour lesquelles les attaques individuelles ne peuvent être empêchées

Aux Etats-Unis, 12.000 personnes meurent chaque année en raison des violences et attaques individuelles. Selon les statistiques de l’ONU, environ 280 millions d’Américains sont armés, ce qui signifie que 85 Américains sur 100 possèdent une arme. Selon d’autres statistiques, les Américains constituent 35% des civils ayant possession d’armes dans le monde. Au vu de ces chiffres concernant l’armement et leurs conséquences, les attaques individuelles peuvent être qualifiées de terrorisme. En effet, les conséquences des attaques individuelles et de terrorisme sont les mêmes, des civils sont tués ou blessés.

            Le dernier exemple typique de ce genre de violence individuelle ou de terrorisme s’est produit dans un hôtel à Las Vegas. L’assaillant Eric Paddock a tiré à l’aveuglette sur la foule au cours d’un concert, équipé de dix armes différentes. Il a tué 59 personnes et blessé 529 autres. Pour comprendre les causes de cette violence individuelle et ce terrorisme et les raisons comme la politique intérieure et les dynamiques juridiques qui en sont à l’origine, abordons brièvement l’histoire américaine, les dynamiques de la société américaine et les facteurs qui influencent la politique intérieure.

Commençons par l’histoire des Etats-Unis. 30 millions d’Européens ont émigré vers le Nouveau-Monde surnommé « l’Eldorado »  entre 1850 et 1920. Entre 1470 et 1780, 9 à 11 millions d’esclaves ont été transportés d’Afrique en Amérique. Dans la période de l’entre-deux-guerres, une autre masse importante de 30 millions d’individus est arrivée aux Etats-Unis. Par conséquent, les Américains considèrent ces migrations comme les événements historiques et sociologiques les plus importants des 19e et 20e siècles. Les dirigeants américains ont tenté de réunir ce peuple provenant de 72 nations différentes sous le slogan « Melting Pot » ou « Huddled Masses », aspirant à une prospérité économique. Par conséquent, les Etats-Unis sont un Etat constitué d’immigrants et d’une structure sociologique morcelée. Le facteur économique est la principale raison de cette émigration.

            Néanmoins, les facteurs économiques ne peuvent permettre à eux seuls d’établir une harmonie sociale et une paix intérieure entre les peuples d’une telle diversité ethnique et religieuse. Or, le système économique qui repose sur un paradigme capitaliste, ne procure pas une justice sociale et la structure sociale morcelée provoque souvent des réactions sociales et une violence individuelle. La faiblesse de liens historiques, culturels, religieux et ethniques, qui sont des éléments fondamentaux rattachant les individus les uns aux autres, découlant de la structure sociologique composée des différents groupes d’immigrés, représentent un autre maillon faible. Or, nous constatons que les mouvements de violence sociale comme le nativisme, qui s’est souvent manifesté au 19e siècle, le racisme, les lois anti-immigration, la ségrégation raciale (les lois Jim Crow), la xénophobie et la discrimination à l’égard des Asiatiques, se sont manifestés au 20e siècle et continuent de se manifester de nos jours également.

            Les maladies sociales et les approches racistes héritées de cette histoire ont entraîné une vague de haine provoquant des actes de violence individuels et de terrorisme. Le capitalisme, qui constitue le fondement économique et l’individualisme qui est le fondement social de la société américaine sont deux autres raisons de cette violence individuelle. En effet, les deux éléments engendrent l’émergence de l’ambition et des intérêts individuels devant les intérêts de la société ce qui supprime le mécanisme de contrôle social.

            La Constitution américaine est la principale source de l’armement et de la violence individuelle. Conformément à l’article 5 de la Constitution, datant du 4 mars 1789, l’armement individuel est considéré comme un domaine du droit privé et des libertés. La loi en question (2e  amendement ) stipule qu’une «milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un Etat libre, il ne pourra être porté atteinte au droit du peuple de détenir et de porter des armes ». Vu que cette loi a été promulguée immédiatement après la libération des colonies britanniques, il est évident qu’il s’agit d’une situation conjoncturelle et que le texte s’adresse aux conditions de l’époque en question mais n’est plus réalisable de nos jours. Pourtant, les intérêts économiques et la force d’influence des puissants lobbys d’armes américains, rend inapte les gouvernements qui souhaitent modifier cette loi et par conséquent provoquent une augmentation des cas de violence individuelle. Par conséquent, la principale raison de l’augmentation de cas de violence individuelle aux Etats-Unis et la diffusion des réactions sociales, est l’absence de l’appropriation d’une culture de cohabitation en raison des faits historiques et sociologiques susmentionnés. Des facteurs juridiques et politiques, les problèmes socio-économiques et les ruptures idéologiques qui ne font qu’augmenter au sein de la société en sont à l’origine. Les erreurs commises par les politiciens et les dirigeants font bouger les lignes de faille que nous avions mentionnées et parfois invitent littéralement à des catastrophes comme le massacre de Las Vegas.



SUR LE MEME SUJET