Que fera le Pentagone de ses milliards supplémentaires?

Le budget 2018 "met fin à l'affaiblissement de notre armée et cherche la paix en construisant la force", selon le document budgétaire rendu public par la Maison Blanche.

Que fera le Pentagone de ses milliards supplémentaires?

Le premier budget de l'administration Trump prévoit 639 milliards de dollars pour le département de la Défense, soit une hausse d'environ 10%.

- Combler les manques - 

Les milliards supplémentaires doivent servir à rendre les forces armées plus opérationnelles, après des années de restrictions budgétaires qui ont conduit les militaires à couper dans les dépenses non immédiatement nécessaires.

Il s'agit de "faire face aux manques les plus criants", comme les "stocks insuffisants de munitions, les postes non pourvus, les maintenances retardées, les faiblesses en matière de cybersécurité et les sites en mauvais état", selon la Maison Blanche.

- Troupes plus nombreuses - 

L'administration Trump veut aussi faire augmenter les effectifs et matériels de l'armée américaine, en "jetant les bases" dès 2018 "d'une armée plus grande, plus capable, et plus redoutable" pour ses ennemis.

Il s'agira notamment, en 2018 et sur les années suivantes, d'inverser la décrue des effectifs de l'armée de terre, "d'augmenter le nombre de navires" dans la Marine et de faire des "investissements clefs" dans l'U.S. Air Force, notamment avec l'avion de combat furtif F-35, le programme d'armement le plus coûteux de l'histoire militaire.

 - Hausse dès 2017? - 

L'accroissement des dépenses militaires n'attendra pas 2018. 

L'administration Trump a présenté un amendement au budget 2017 pour accélérer les dépenses militaires dès cette année.

Mais pour mettre en oeuvre le budget 2018 et l'amendement 2017, l'administration Trump devra d'abord trouver un accord avec le Congrès pour contourner ou supprimer les coupes de dépenses automatiques qui brident le budget américain depuis 2011.

- 'Faucons' insatisfaits - 

Les "faucons" du Congrès estiment que le budget proposé par Donald Trump reste largement inférieur à ce dont les forces armées américaines ont réellement besoin.

Le sénateur John McCain a jugé que la hausse voulue par l'administration Trump est supérieure de seulement 3% à ce que l'administration Obama avait déjà estimé nécessaire pour 2018.

Ce budget "ne sera pas suffisant pour reconstruire l'armée" américaine, a-t-il déclaré.

A environ 3,3% du produit intérieur brut (PIB), les dépenses militaires américaines sont déjà, de loin, les plus importantes du monde et sont près de trois fois supérieures à celles de la Chine, deuxième puissance militaire mondiale.(AFP)



SUR LE MEME SUJET