Riyad et Djibouti discutent de la «coopération et des développements internationaux»

Le roi Salman d'Arabie Saoudite a reçu le président djiboutien au lendemain de la signature sous les auspices de Riyad d'un accord de paix historique entre l'Erythrée et l'Ethiopie.

Riyad et Djibouti discutent de la «coopération et des développements internationaux»

Le roi Salman d’Arabie Saoudite a discuté, lundi, avec le président du Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh les voies et moyens susceptibles de renforcer la coopération bilatérale ainsi qu’une série de questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Selon l’agence de presse saoudienne (SPA, officiel), les deux parties ont passé en revue dans la ville saoudienne de Jeddah (ouest) au cours d’un entretien les « relations entre les deux pays et les perspectives de coopération bilatérale dans les différents domaines, ainsi que les derniers développements sur les scènes régionale et internationale ».

Ont assisté à la rencontre le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir et son homologue djiboutien Mahmoud Ali Youssouf, selon la même source.

Ismaïl Omar Guelleh est le troisième président africain qui s’entretient avec le monarque saoudien en l’espace de 24 heures.

Hier dimanche, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le président érythréen Isaias Afwerki ont signé un accord de paix historique à Jeddah sous les auspices du souverain saoudien.

Le président djiboutien avait salué, dans une précédente déclaration faite, plus tôt dans la journée du lundi, l’aRiyad et Djibouti discutent de la « coopération et des développements internationaux »stabilité dans la Corne de l’Afrique uniquement mais vise à atteindre une paix globale et durable entre les deux pays sous un parrainage international », a-t-il dit à ce sujet.

L’Afrique est le théâtre de conflits armés et de tensions. Le différend entre Addis-Ababa et Asmara figure parmi les principaux conflits qui s’est déclenché sur fond d’un différend frontalier il y a de cela deux décennies.

Mardi dernier, l’Ethiopie et l’Erythrée ont ouvert officiellement les frontières terrestres les séparant, proclamant ainsi la fin de l’une des plus longues confrontations militaires en Afrique.AA


Mots-clés: roi salman

SUR LE MEME SUJET