France: Tensions dans le territoire de Mayotte (Outre-mer)

Arrivée, lundi de la ministre française des territoires d’Outre-mer

France: Tensions dans le territoire de Mayotte (Outre-mer)

La France a dépêché lundi sa ministre des Outre-mer, Annick Girardin, à l’archipel de Mayotte, situé dans l’Océan indien entre Madagascar et la côte mozambicaine, suite aux contestations qui secouent ce territoire français depuis le 20 février.

Les autochtones réclament plus de sécurité et une meilleure lutte contre l’immigration clandestine, en provenance notamment des Comores (à environ 70 km).

La visite de la ministre Annick Girardin coïncide avec la rentrée scolaire dans cette île de l’hémisphère sud. Laquelle rentrée est, d’ailleurs, remise en cause malgré l’arrivée de renforts pour sécuriser le transport des élèves et les assurances données par le porte-parole du Gouvernement, Benjamin Griveaux .

D’après le journal Le Monde, la contestation dans ce territoire français a pris plusieurs formes, manifestations de rues, opérations «ville-morte», fermeture des principales artères de l’archipel et, tout récemment, blocage du port principal du territoire.

Le quotidien français a mis l’accent sur les natalités enregistrées à Mayotte, au nombre de 10 mille par an et dont 70% sont issues de parents étrangers, faisant savoir qu’il y a une réflexion en cours pour doter le territoire de Mayotte d’un statut extraterritorial, ne donnant pas automatiquement la nationalité française.

La ministre française aura, ainsi, à dialoguer avec les autorités locales, bien que pour certains acteurs locaux, elle ne fait pas suffisamment le poids pour donner des engagements au nom de la France.

L’intersyndicale et le Collectif des citoyens de Mayotte exprimaient, en effet, leur préférence de discuter avec le premier ministre français, le ministre de l’Intérieur ou le président Macron.

A rappeler que l'île de Mayotte est devenue un protectorat français en 1843. "À cette époque l'île avait environ 3 000 habitants presque exclusivement musulmans, dont la moitiée était des esclaves", selon wikipedia.

Ce territoire français d’outre-mer qui s’étale sur 376 mètres carrés, compte aujourd'hui un peu plus de 276 mille habitants répartis sur 13 cantons et 17 communes.

Il est également doté d’un conseil départemental. 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET