« Si la Corée du Nord est la première à attaquer, la Chine sera ‘impartiale’ »

D’après une chronique sur Global Times, l’agence officielle du Parti communiste chinois, les explications des responsables américains et nord-coréens montrent que la tension sur la péninsule coréenne va continuer avec ardeur.

« Si la Corée du Nord est la première à attaquer, la Chine sera ‘impartiale’ »

La Chine a annoncé que si c’est Pyongyang qui est le premier à attaquer dans la tension entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, elle serait « impartiale » mais si c’est Washington ou Séoul, « elle n’autorisera pas un changement de régime en Corée du Nord ».

D’après une chronique sur Global Times, l’agence officielle du Parti communiste chinois, les explications des responsables américains et nord-coréens montrent que la tension sur la péninsule coréenne va continuer avec ardeur.

Pékin indique qu’en dépit de ses appels à Pyongyang et Washington, la tension continue de monter. « La Chine doit expliquer nettement à toutes les parties que si ses intérêts venaient à être touchés dans la région, elle répondra avec fermeté » précise le texte.

« Si la Corée du Nord est la première à agir en visant les territoires américains par des missiles balistiques, Pékin sera alors impartial. Mais si ce sont les Etats-Unis ou la Corée du Sud qui seront les premiers à ouvrir le feu et qui essaieront de changer le régime et la structure politique dans la péninsule coréenne, la Chine ne l’autorisera pas » peut-on aussi dans cette chronique.

D’après cet article, la Chine s’oppose aux activités nucléaires et à la guerre dans la presqu’île coréenne et luttera contre toute activité qui nuira à la stabilité dans une région où Pékin a des intérêts.



SUR LE MEME SUJET