RDC: Une nouvelle évasion massive près de Kinshasa

Cette évasion est la deuxième du genre en moins de 24 heures, après celle de la prison de Makala survenu mercredi

RDC: Une nouvelle évasion massive près de Kinshasa

Plusieurs dizaines de prisonniers et détenus se sont évadés dans la nuit du jeudi à vendredi dans une prison située à une quarantaine de kilomètres de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), a appris Anadolu de sources concordantes.

Cette évasion est la deuxième du genre en moins de 24 heures, après celle de la prison de Makala, survenue mercredi.

« Sur un total de 74 prisonniers de Kasangulu dans la province du Kongo-central, il n’en reste que six prisonniers malades et incapables », a déclaré à Anadolu, le député national Jean-Claude M’vuemba élu du Kongo Central, province voisine de la ville de Kinshasa.

L'évasion est survenue après que les prisonniers auraient écroulé un mur de cette vétuste maison carcérale héritée de l’époque coloniale.

Une autre source administrative locale jointe par Anadolu a confirmé l’évasion évoquant, toutefois, le chiffre de 90 prisonniers évadés sur un effectif total de 97 détenus. Entre 23 heures et 4 heures du matin, une dizaine de fugitifs ont été capturés par la police, d'après la même source.

Mercredi, plusieurs milliers de prisonniers se sont évadés du centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK) dit prison de Makala, à l’issu d’une attaque de cette prison par une centaine d’adeptes de Bundu Dia Kongo (BDK), un mouvement politico-religieux interdit par les autorités.

Au cours de leur offensive, ces derniers ont réussi à libérer Ne Mwanda Nsemi, leur chef poursuivi par la justice pour outrage au président Kabila, xénophobie et appel à l’insurrection.

Jeudi, les autorités congolaises ont promis des primes pour ceux qui les aideront à attraper ces récalcitrants « dangereux et auteurs de crimes crapuleux », selon la police.

La RDC, indépendante depuis 1960, regorge de plusieurs dizaines de vétustes maisons carcérales héritées de l’époque coloniale. 

AA



SUR LE MEME SUJET