Emmanuel Macron réaffirme l’engagement de la France aux côtés du Mali

Le nouveau président français effectue son premier déplacement militaire au Mali

Emmanuel Macron réaffirme l’engagement de la France aux côtés du Mali

Le président français, Emmanuel Macron, a fait part, vendredi, de sa volonté et la « détermination » de son pays pour la sécurité du Mali et du Sahel, en poursuivant la même politique, initiée par son prédécesseur.

En visite à Gao dans le Nord-Mali où siège la Force française Barkhane déployée pour la lutte contre le terrorisme dans le Sahel, Macron a affirmé à la presse : « Nous continuons à nous engager dans une feuille de route diplomatique et politique (…) Ces combats sont bien menés lorsqu'ils s'inscrivent dans une perspective de construction de la paix et de la sécurité ».

Saluant les soldats de la forces Barkhane pour les efforts consentis en vue de pacifier le Nord-Mali et la bande sahélo-saharienne où évoluent plusieurs groupes armés, indépendantistes, extrémistes et nombre de narcotrafiquants, le président français a rendu hommage à tous les militaires tombés sur le champ de la bataille et remercié l’Allemagne pour son engagement aux côtés de la France et du Mali dans leur guerre contre le terrorisme.

Le président français fraîchement élu effectue, au demeurant, son premier déplacement militaire au Mali, où son pays a entrepris en 2013 une guerre contre le « terrorisme » et l’ «extrémisme religieux ».

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes extrémistes liés à Al-Qaïda, à la faveur d'une rébellion touareg débutée en janvier de la même année. Ces groupes extrémistes ont été en grande partie chassés par l’Opération Serval, une intervention militaire internationale lancée en janvier 2013 à l'initiative de la France remplacée par l'opération Barkhane. Mais des zones entières échappent toujours au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU, régulièrement visées par des attaques meurtrières. En plus du nord, le centre du pays a basculé sous le joug des réseaux terroristes.

L'opération Barkhane est une opération menée au Sahel par l'armée française, qui vise à lutter contre les groupes armés extrémistes dans toute la région du Sahel. Lancée le 1er août 2014, elle prend la suite des opérations Serval et Épervier.

Elle s'inscrit dans le cadre d'une stratégie de forces prépositionnées dans la région, en partenariat avec les États de la zone (Tchad, Niger, Mali, Bukina-Faso, Mauritanie) et mobilise quelque quatre milliers de soldats. 

AA



SUR LE MEME SUJET