Myanmar: 11 musulmans fuyant l’Arakan, placés en garde-à-vue

Le responsable de police Win Naing a déclaré que les musulmans arrivés à Yangon grâce aux trafiquants d’humain, ont été arrêtés à l’arrêt de bus Aung Mingalar

Myanmar: 11 musulmans fuyant l’Arakan, placés en garde-à-vue

A Yangon au Myanmar, 11 musulmans qui ont fui Arakan sont placés en garde-à-vue.

Le responsable de police Win Naing a déclaré que les musulmans arrivés à Yangon grâce aux trafiquants d’humain, ont été arrêtés à l’arrêt de bus Aung Mingalar.

Win Naing indique que les musulmans attendaient les trafiquants d’humain qui allaient leur permettre de passer d’abord par la frontière thaïlandaise, puis aller en Malaisie.

Il a précisé qu’ils avaient été condamnés pour « passage clandestin ».

Win Naing a noté que les personnes placées en garde-à-vue aidaient les agents de sécurité pour retrouver les trafiquants d’humain.

Le drame des migrants d’Asie sud-orientale avait attiré l’attention du monde entier lorsqu’en 2015, 32 dépouilles de musulmans avaient été retrouvées dans des camps secrets mis en place  dans l’Etat de Songkhla au sud de la Thaïlande.

Les migrants dont des musulmans d’Arakan et Bangladais étaient abandonnés en haute mer par les trafiquants d’humain.  



SUR LE MEME SUJET